11 rencontres avec des OVNI enregistrées par des pilotes militaires

Par Isabel van Brugen
29 juin 2021
Mis à jour: 29 juin 2021

Les pilotes militaires ont enregistré depuis 2004 un total de 11 « quasi-collisions » avec des objets volants non identifiés, également connus sous le nom d’OVNI, selon un rapport du gouvernement américain. Le premier du genre, publié vendredi 25 juin 2021.

Le rapport de neuf pages (pdf), soumis au Congrès et rendu public le 25 juin, étudie 144 observations de ce que le gouvernement américain appelle officiellement UAP (Unidentified Aerial Phenomenon, ou phénomène aérien non identifié), remontant à 2004, dont 11 ne sont pas passés loin d’une collision avec des pilotes militaires.

Le rapport a été publié par le bureau du directeur du renseignement national (DRN) en collaboration avec un groupe de travail sur les OVNI dirigé par la marine américaine, et cite les 11 « cas documentés dans lesquels des pilotes ont signalé avoir frôlé un OVNI » comme des exemples de « préoccupations actuelles concernant l’espace aérien ». Les aviateurs sont tenus de signaler ces problèmes lorsqu’ils rencontrent des risques pour la sécurité, est-il noté.

« Les OVNI représentent un danger pour la sécurité des vols et pourraient constituer un danger plus large si certains cas représentent une collecte sophistiquée contre les activités militaires américaines par un gouvernement étranger ou démontrent une technologie aérospatiale révolutionnaire par un adversaire potentiel », peut-on lire dans le rapport.

Il ajoute toutefois que les analystes de la défense et du renseignement ne disposent pas de données suffisantes pour déterminer la nature des OVNI observés par les pilotes militaires, soulignant qu’ils pourraient appartenir à diverses catégories telles que les systèmes d’autre nations, les phénomènes atmosphériques naturels ou « autres », alors que le public spécule sur la technologie extraterrestre comme explication possible dans certains cas.

« Les OVNI posent clairement un problème de sécurité des vols et peuvent constituer un défi pour la sécurité nationale des États-Unis », indique le rapport, ajoutant que ces phénomènes « ne s’expliquent probablement pas tous de la même manière. »

« Dans un nombre limité d’incidents, les OVNI auraient semblé présenter des caractéristiques de vol inhabituelles. Ces observations pourraient être le résultat d’erreurs de capteurs, de falsification ou d’une mauvaise perception des observateurs et pourraient nécessiter une analyse rigoureuse supplémentaire », ajoute le rapport.

Le Pentagone a déclaré que son groupe de travail sur les OVNI a été créé l’année dernière « pour améliorer sa compréhension de la nature et des origines des OVNI ».

Avant la publication du rapport, le Pentagone a confirmé que les récentes images d’OVNI ont été prises par le personnel de la marine américaine.

Le mois dernier, le sénateur Marco Rubio (Parti républicain, Floride) a déclaré que les membres du Congrès et d’autres responsables devaient enquêter sérieusement sur les ovnis et la menace potentielle qu’ils représentent.

S’exprimant dans le cadre de l’émission 60 Minutes de CBS News, le républicain de Floride a décrit une « stigmatisation au Capitole », dans laquelle certains législateurs « sont très intéressés par ce sujet », mais certains « rient quand on l’évoque ». Cependant, il a averti : « Je ne pense pas que nous puissions permettre à la stigmatisation de nous empêcher d’avoir une réponse à une question très fondamentale. »

Le sénateur a déclaré qu’il souhaite que le Pentagone mette en place un processus pour prendre les ovnis au sérieux.

« Je veux que nous ayons un processus pour analyser les données chaque fois qu’elles arrivent », a-t-il dit. « Qu’il y ait un endroit où cela soit catalogué et constamment analysé, jusqu’à ce que nous obtenions des réponses. Peut-être que la réponse est très simple. Peut-être pas. »

Le programme de CBS News a également interviewé l’ancien lieutenant de la marine Ryan Graves, qui a déclaré avoir été témoin de vols d’ovni au-dessus de zones restreintes « tous les jours » pendant plusieurs années. Le lieutenant Graves a ajouté qu’il craignait qu’ils ne constituent une menace pour la sécurité, quels qu’ils soient.

Bien que la pensée des OVNI évoque des images d’extraterrestres ou de vaisseaux spatiaux en forme de soucoupes, Ryan Graves a suggéré que ces objets pourraient être une technologie développée par la Russie ou le régime communiste chinois.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ