11e édition de la nuit européenne des musées

13 mai 2015
Mis à jour: 17 octobre 2015

Le 16 mai, dans le cadre de la nuit européenne des musées, plus de 1.300 musées en France et près de 3.400 en Europe ouvriront leurs portes gratuitement au public. Depuis 2005, l’espace d’une nuit de printemps, les musées multiplient les propositions, incitant à découvrir autrement leurs collections, dans un contexte festif et insolite. L’événement attire chaque année près deux millions de visiteurs.

La nuit des musées propose au public une approche ludique de la visite muséale, à travers de nombreuses animations et sous un éclairage magique, favorisant la découverte et l’accès aux institutions culturelles. À travers les différentes animations, non seulement ludiques mais aussi pédagogiques, les musées deviennent, le temps d’une soirée, un lieu d’expression riche et variée: musique, théâtre, littérature, cinéma et même gastronomie.

Epoch Times a sélectionné pour vous :

• Performance dansée de Loïc Touzé avec le CDC Atelier de Paris-Carolyn Carlson au musée Picasso (Paris)

• Cinémathèque sur un écran géant pour fêter les 120 ans du cinématographe au musée d’Orsay (Paris)

• Lecture carte blanche à Jeanne Balibar: «Mes Balzac» à la Maison de Balzac (Paris)

• Circuit de vélo avec course sur cycles anciens au domaine départemental de Sceaux, parc et musée (Sceaux)

• Parcours éclairé dans l’univers féerique et mystérieux des papillons de nuit à l’abbaye de Bernay (Haute–Normandie)

• Atelier d’initiation à la sculpture sur pierre à la Maison de la Pierre (Saint-Maximin)

La nuit européenne des musées est organisée par le ministère de la Culture et de la Communication. Elle est placée sous le triple patronage du Conseil de l’Europe, de l’UNESCO et de l’ICOM (Conseil international des musées).

nuitdesmusees.culturecommunication.gouv.fr/

 

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ