130 chiens errants de Porto Rico sont adoptés par des Américains pris de solitude en plein confinement

Par Epoch Times
24 octobre 2020
Mis à jour: 24 octobre 2020

Au milieu de la solitude provoquée par le confinement, les adoptions d’animaux de compagnie se sont multipliées. Au début de l’année, NBC a lancé une campagne nationale intitulée « Clear the Shelters » (vidons les refuges), qui a permis d’adopter quelque 140 611 animaux de compagnie dans l’ensemble des États-Unis depuis le mois d’août.

Plus de 130 chiens et chats recueillis sont arrivés dans le New Jersey au début du mois, où l’aéroport de Morristown a accepté une livraison spéciale en provenance de Porto Rico.

Ces animaux de compagnie, qui seront bientôt adoptés, sont arrivés le 10 octobre grâce au travail acharné du projet Sato, des Wings of Rescue (ailes du secours), des Grounds and Hounds (terres et chiens), et des Greater Good Charities (œuvres de bienfaisance au service du bien collectif).

(Illustration – Anton Gvozdikov/Shutterstock)

Après avoir été secourus des rues de Porto Rico, où les tremblements de terre et les tempêtes tropicales ont touché les refuges déjà surchargés, les chats et chiens errants trouveront bientôt un foyer permanent dans le New Jersey et ses environs.

La plupart des animaux ont été choisis avant l’embarquement, et de nombreuses familles ont pu accueillir leurs nouveaux compagnons à l’aéroport.

Les autres animaux qui n’ont pas été choisis au préalable pourront être adoptés dans les refuges pour animaux de Broward County Humane, Humane Pennsylvania et Kent.

(Illustration – EQRoy/Shutterstock)
(Illustration – Valeriy Volkonskiy/Shutterstock)

La pandémie continue de rendre difficile l’adoption des animaux de compagnie à Porto Rico – en plus des tremblements de terre et des menaces d’ouragans quotidiens – mais les efforts du projet Sato ont permis de sauver de nombreux groupes d’animaux errants au cours des derniers mois.

En collaboration avec « Clear the Shelters » (vidons les refuges), le projet Sato a permis de transporter des dizaines de chiens de Porto Rico à New York le 31 août, où ils ont également pu trouver une famille aimante.

Des bénévoles ont effectué un travail remarquable pour leur trouver une famille et ont constaté une augmentation des demandes d’adoption pendant la pandémie.

(Illustration – Dilara Mammadova/Shutterstock)

Chrissy Beckles, fondatrice et présidente du projet Sato, a déclaré à NBC qu’il y a environ un demi-million de chiens errants à Porto Rico, où les refuges ont un taux d’euthanasie moyen de 94 %, qui ont besoin de trouver une famille.

« Il y a des refuges [à New York] qui n’ont pas de chiens adoptables », dit-elle. « Ce qui est la meilleure situation au monde. »

Au cours des dix dernières années, le projet Sato a sauvé environ 5 000 chiens errants.

FOCUS SUR LA CHINE – Les acteurs cachés derrière des sociétés-écrans de Hong Kong



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ