2016 : l’année du Singe

10 février 2016 Mis à jour: 12 février 2016

Nous passons de l’année de la chèvre à celle du Singe. Alors que l’année de la Chèvre (2015) est symbole de chance dans le zodiaque chinois, l’arrivée de l’année du Singe (2016) est signe de créativité et d’inspiration. Le 8 février marque le début prospère de l’Année du Singe !

Le Singe est le neuvième des douze animaux du zodiaque chinois. Chaque année est liée à un animal, formant ainsi un cycle de 12 ans. Cela remonte à 2600 av. J.-C. lorsque le mythique Empereur Jaune institua le premier cycle avec le rat, le bœuf, le tigre, le lapin, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe, le coq, le chien et le cochon.

Le signe du Singe

Les singes sont naturellement joyeux, plein d’énergie et ont de bonnes capacités d’adaptation.

Comme l’animal lui-même, les personnes nées sous le signe du Singe sont souvent intelligentes, futées et amusantes. Par ailleurs, ils possèdent une excellente mémoire. Ils peuvent être de bons diplomates capables de s’extirper de situations difficiles et de se créer de nouvelles opportunités.

Leur tendance à être espiègles, curieux et intelligents font d’eux des gens qui comprennent très vite. Ils aiment les défis et obtiennent d’excellentes performances dans leur carrière. Enclins à l’allégresse, ils ne sont pas avares en parodies.

Bien qu’enthousiastes, sûrs d’eux, sociables, créatifs et adorables – des qualités favorisant les relations – ils ont tendance à être indépendants. Ils sont aussi soupe au lait et se considèrent supérieurs aux autres. Ils tombent amoureux facilement, mais ont du mal à être fidèles. De nature joueuse, leurs farces peuvent vexer sans le vouloir et causer de la peine à autrui.

Les bonnes associations pour le singe

Le caractère chinois pour le singe est 猴 (hóu), qui combine les radicaux 犭 (animal) et 侯 (marquis).

La Chine fut divisée en de nombreuses petites souverainetés durant la Période des Printemps et Automnes et celle des Royaumes Combattants (770 à 221 av. J.-C.). Après avoir conquis les autres royaumes et pris le contrôle de la région, l’Empereur du royaume de Qin unifia la Chine et instaura la dynastie Qin (221 à 206 av. J.-C.). À cette époque, les princes de Qin et les anciens chefs des royaumes se voyaient attribuer le titre 侯 (hóu), c’est-à-dire marquis ou seigneur. Les deux caractères marquis et singe ont la même prononciation.

Le singe est un animal intelligent. Comparé au tigre qui est considéré comme le roi de la forêt, le singe n’est pas physiquement fort. Il compense par son intelligence et ses astuces. Le caractère chinois pour le singe explique très bien l’animal et véhicule une symbolique de bon augure.

En Chine, on aime offrir des cadeaux renfermant des gravures de singes pour souhaiter la bonne année.

RECOMMANDÉ