270 chiens et chats en cage meurent dans un refuge inondé par l’ouragan Dorian à Grand Bahama

Par La Gran Epoca
11 septembre 2019 Mis à jour: 11 septembre 2019

Le refuge pour animaux de la Humane Society of Grand Bahama a été frappé par l’ouragan Dorian avec une onde de cyclone d’environ six mètres de haut. 270 chiens et chats sont morts, la plupart d’entre eux piégés dans leurs cages.

La directrice exécutive Elizabeth Burrows a déclaré au Miami Herald que le jour de l’ouragan, l’eau s’était déchaînée pendant le passage de Dorian, de sorte qu’elle a perdu contact avec les six personnes travaillant au refuge.

Mme Burrows, qui se trouvait à l’abri, a d’abord signalé la mort de 113 chiens et chats et la survie de 156 animaux de compagnie, dont 26 avaient été transférés au refuge par leurs propriétaires avant la tempête.

La construction de 2008 se trouve près de la côte atlantique à Freeport et mesure trois mètres de haut, a déclaré Mme Burrows à CNN. Le centre de prévisions météorologiques U.S. National Hurricane Center avait prévu l’arrivée d’un ouragan majeur avec des ondes de tempête allant jusqu’à 6 mètres, et avait même donné l’alerte à la dernière minute que cela pourrait monter jusqu’à 7 mètres à Grand Bahama. L’ouragan a dévasté l’île à son rythme lent le lundi 2 septembre, après avoir atteint un maximum de vents soutenus de 297 km/h le dimanche, avec des rafales pouvant atteindre 354 km/h. Dans le refuge, à quelques mètres de la côte, six personnes s’occupaient d’environ 400 animaux.

Après le retrait des eaux, davantage d’animaux sont morts. En tout, 220 chiens et 50 chats sur 300 chiens et environ 100 chats en cage ont péri, selon les déclarations à CNN de Felicia Telfort, la superviseure qui se trouvait au refuge avec cinq collègues pour garder les animaux pendant le passage de Dorian.

Mme Telfort a raconté que lorsque l’eau est arrivée, les animaux sont restés dans leurs cages pendant que le personnel montait au grenier par un petit trou dans le plafond. Il n’y avait aucun moyen de les amener. Les six employés sont restés impuissants dans le grenier pendant que la tempête faisait rage, écoutant les pleurs et les hurlements des chiens en cage, a rapporté CNN.

Peu de temps auparavant, ils avaient désespérément réorganisé les cages pour les mettre plus en hauteur, mais ils ont dû s’échapper pour se mettre à l’abri.

Un grand nombre des chiens qui sont morts étaient des résidents du refuge et d’autres leur avaient été confiés par leurs propriétaires avant l’arrivée de l’ouragan.

« J’ai le cœur brisé pour les animaux que nous avons perdus », a déclaré Mme Telfort à CNN. « Je me sens très mal pour les gens qui nous ont fait confiance pour leurs animaux, et finalement nous n’avons pas pu les protéger. »

Bien que le bilan officiel des victimes de l’ouragan Dorian à Abaco et Grand Bahama soit de 50 morts, selon la police de l’archipel, il est possible que des milliers de personnes aient péri pendant le passage du cyclone.

RECOMMANDÉ