300 drones survolent Séoul pour encourager les mesures de confinement et remercier le personnel médical

Par CNN
11 juillet 2020
Mis à jour: 11 juillet 2020

Le gouvernement sud-coréen a utilisé 300 drones pour créer un affichage inhabituel dans le ciel nocturne, visant à remercier les travailleurs de première ligne et encourager les citoyens à poursuivre la pratique des mesures de confinement face au virus du PCC, aussi appelé le nouveau coronavirus.

Le 4 juillet, le ministère des Infrastructures terrestres et des Transports a coordonné un spectacle lumineux synchronisé de 10 minutes qui a illuminé le ciel nocturne au-dessus du fleuve Han dans la capitale du pays, Séoul.

Les drones ont été utilisés pour dessiner dans le ciel des images de travailleurs médicaux en tenue de protection, ainsi que des images de personnes se lavant les mains, portant des masques et se tenant à l’écart les unes des autres.

Afin d’éviter que de grandes foules ne se rassemblent pour assister au spectacle, le spectacle de lumière n’a pas été annoncé à l’avance.

(Avec l’aimable autorisation du ministère des Infrastructures terrestres et des Transports de la Corée du Sud)

Alors que la Corée du Sud est souvent citée en exemple parmi les pays ayant agi rapidement pour contenir la propagation du virus, de nouveaux « clusters » ont fait leur apparition dans le pays.

CORONAVIRUS : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

La Corée du Sud a signalé 63 nouveaux cas confirmés samedi, dont 36 ont été transmis localement et 27 importés, a déclaré Kwon Joon-wook, directeur adjoint des centres coréens de contrôle et de prévention des maladies, lors d’un briefing.

Parmi les clusters, 25 cas étaient liés à un logement situé à Uijeongbu, Gyeonggi, 16 correspondant à une salle de gym intérieure qu’un résident du logement avait visité, 61 à un temple à Gwangju, et 24 à une église à Anyang, dans la province de Gyeonggi.

« Des coronavirus mutés ont été détectés en Corée du Sud et une équipe d’enquête sur l’épidémie a été envoyée à Gwangju », a déclaré Kwon. « Il est inquiétant de constater que le virus semble se propager plus rapidement que les cas précédents à Daegu et dans la province de Gyeongsang du Nord. »

En ce samedi, la Corée du Sud a enregistré 13 373 cas, dont 12 144 personnes libérées de la quarantaine, 941 personnes actuellement en quarantaine et 288 décès, selon les CDC du pays.

Epoch Times qualifie le nouveau coronavirus, à l’origine de la maladie Covid-19, de « virus du PCC » parce que la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti communiste chinois ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ