5 800 Américains entièrement vaccinés ont contracté le Covid-19 ; 74 sont morts

Par Zachary Stieber
17 avril 2021
Mis à jour: 17 avril 2021

Quelque 5 800 Américains ont contracté le Covid-19 bien qu’ils aient été entièrement vaccinés contre le virus qui en est la cause, ont annoncé les autorités fédérales le 15 avril.

Les Américains ont contracté le virus du PCC (virus du Parti communiste chinois), qui est à l’origine du Covid-19, bien qu’ils aient reçu les deux doses du vaccin Pfizer ou Moderna, ou le vaccin à injection unique de Johnson & Johnson, ont indiqué les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) par courriel à Epoch Times.

Sur les 5 800 personnes entièrement vaccinées qui ont été confirmées comme étant des « cas isolés », près de 400 ont dû être traitées dans des hôpitaux et 74 sont décédées.

Un peu plus de 40 % des infections concernaient des personnes âgées de 60 ans ou plus, et 65 % étaient des femmes. Les CDC ont refusé de fournir une synthèse des données par État, bien qu’ils aient mis au point une base de données nationale où les enquêteurs des services de santé des États peuvent saisir, stocker et gérer les données relatives aux cas relevant de leur juridiction.

Les chiffres concernent les cas survenus jusqu’au 13 avril.

Au 15 avril, plus de 78 millions de personnes avaient été entièrement vaccinées contre le Covid-19 aux États-Unis.

« Jusqu’à présent, aucune tendance inattendue n’a été identifiée dans les données démographiques des cas ou en ce qui a trait aux caractéristiques des vaccins », a déclaré le CDC.

« Les vaccins contre le Covid-19 sont efficaces et constituent un outil essentiel pour maîtriser la pandémie. Tous les vaccins disponibles se sont avérés efficaces pour prévenir les maladies graves, les hospitalisations et les décès. Cependant, comme c’est le cas avec d’autres vaccins, nous nous attendons à ce que des milliers de cas isolés se produisent même si le vaccin fonctionne comme prévu. »

La directrice du CDC, Rochelle Walensky, a déclaré lors d’une audition au Congrès le 15 avril que les causes des cas de percée sont en cours d’étude.

« Certaines de ces percées sont, bien sûr, l’échec d’une réponse immunitaire chez l’hôte. Et d’autres, dont nous nous inquiétons, pourraient être liées à une variante qui circule. Nous examinons donc les deux », a-t-elle déclaré.

Le nombre de cas recensés par le CDC ne comprend pas les personnes qui ont contracté le Covid-19 moins de deux semaines après leur dernière dose, selon Mme Walensky.

En mars, les États ont commencé à communiquer les chiffres concernant les personnes qui ont été infectées malgré une vaccination complète. Les épidémiologistes de l’État de Washington ont identifié 217 de ces cas, dont cinq sont décédés. Dans le Michigan, 246 des cas ont été enregistrés entre le 1er janvier et le 31 mars. Trois de ces patients sont décédés.

Le Texas, la Caroline du Sud et l’Oregon sont parmi les autres États qui ont signalé plus de 100 cas parmi leurs résidents.

Le secrétaire à la santé de l’État de Washington, Umair Shah, a déclaré dans un communiqué : « Trouver des preuves de cas de percée du vaccin nous rappelle que, même si vous avez été vacciné, vous devez toujours porter un masque, pratiquer la distanciation sociale et vous laver les mains pour éviter de transmettre le Covid-19 à d’autres personnes qui n’ont pas été vaccinées. »

« Nous encourageons tout le monde à se faire vacciner dès qu’il est éligible, et nous encourageons les amis, les proches et les collègues de travail à faire de même. »

Selon les autorités américaines de réglementation des médicaments, le vaccin de Pfizer est efficace à 95 % pour prévenir l’infection par le virus du PCC. Un essai clinique a montré que le vaccin de Moderna était efficace à 94,1 %, tandis que celui de Johnson & Johnson l’était à 66,9 %. Le vaccin de Johnson & Johnson a été testé lorsque les variantes circulaient, contrairement aux autres.

Les pourcentages sont basés sur les résultats obtenus auprès des personnes vaccinées deux semaines après la dernière vaccination.

Le pourcentage de percées vaccinales dans une population dépend de multiples facteurs, dont l’efficacité du vaccin, la quantité de virus en circulation et le temps écoulé depuis la vaccination, selon Natalie Dean, professeure adjointe de biostatistique à l’université de Floride.

« Comme tout le monde, j’aime voir des chiffres bas, mais sachez que des chiffres comme celui-ci ne peuvent pas être directement interprétés comme une mesure de l’efficacité du vaccin (même si j’ai le sentiment qu’ils le seront). Nous ne pouvons les interpréter que par rapport aux personnes non vaccinées », a écrit Dean sur Twitter.

« De même, le fait que ‘la plupart des percées ont été réalisées chez les adultes âgés’ ne doit pas être lu comme si le vaccin était moins efficace chez les adultes âgés. La majorité des vaccinations (et la plus longue durée de suivi) ont été effectuées chez des adultes âgés. Encore une fois, nous avons besoin de plus d’informations pour l’interpréter. »

Le Dr Anthony Fauci, qui dirige depuis longtemps l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, a déclaré lors d’un briefing la semaine dernière que les cas de percée ne sont pas une cause d’inquiétude.

« Je pense que l’important est d’examiner le dénominateur des personnes vaccinées, car il est très probable – et c’est ce que nous entendons au moins indirectement, et nous allons certainement le confirmer – que le nombre d’individus qui ont été victimes d’infections isolées n’est pas du tout incompatible avec une efficacité du vaccin de plus de 90 % », a-t-il déclaré.

« Je ne pense donc pas qu’il faille s’inquiéter d’un quelconque changement dans l’efficacité du vaccin. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ