5 choses que vous ne saviez probablement pas au sujet du cheval Appaloosa fabuleusement tacheté

Par Robert Jay Watson
25 août 2020
Mis à jour: 25 août 2020

Bien connus pour leur élégance et leur robe distinctive, les chevaux appaloosa sont une race de chevaux américains dont la robe est souvent tachetée de façon étonnante – habituellement présentant des taches noires, blanches ou brunes. Cette belle race est issue de plusieurs autres races.

Mais il y a bien d’autres choses que vous ne savez peut-être pas sur ce cheval emblématique. Nous allons donc examiner cinq des faits importants que vous ignorez peut-être à propos de cette race incroyable.

1. Les taches des Appaloosas sont le résultat d’un « complexe léopards »

(Alla-Berlezova/Shutterstock)

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi tant d’Appaloosas ont des taches si particulières ? Il est intéressant de noter que ces taches ne sont pas une « addition » à la couleur sous-jacente du cheval. En fait, selon Good Horse, c’est tout le contraire. « Les motifs des Appaloosas sont simplement une sorte de motif blanc. Les taches sombres de léopard ne sont pas des taches sur le blanc, mais des trous dans le blanc, révélant la couleur de la robe du cheval ‘en dessous’ », indique le site web.

Ils ajoutent qu’un cheval génétiquement noir aura des « taches» noires et un palomino aura des « taches jaunâtres ». Le gène responsable porte le nom de « léopard » qui, s’il est présent, entraînera des taches. Indépendamment de ces taches, les Appaloosas se déclinent sous une grande variété de couleurs et vont du clair au foncé.

2. Les Appaloosas étaient et sont toujours de grandes vedettes à Hollywood

(Alla-Berlezova/Shutterstock)

Que vous ayez ou non rencontré un Appaloosa en personne, vous l’avez presque certainement vu au cinéma. Plus récemment, Matt Damon a chevauché un Appaloosa nommé Cowboy dans le film True Grit des frères Coen en 2010. Selon The Horse, il a été choisi en partie parce qu’il n’est pas effrayé par le bruit des coups de feu.

John Wayne lui-même a monté un magnifique Appaloosa blanc avec des taches noires, nommé Zip Cochise, dans le classique El Dorado en 1966. Et dans le western The Appaloosa en 1966, Marlon Brando jouait le rôle d’un chasseur de bisons essayant de retrouver son beau cheval, qui avait été volé par un bandit. Cojo Rojo était le nom du cheval que Brando montait et il est devenu une sorte de célébrité équine.

3. Les Appaloosas ont façonné l’histoire de la région

(Alla-Berlezova/Shutterstock)

Le peuple nimiipuu (incorrectement appelé « Nez-Percés » par les trappeurs français) a été la première nation à habiter le centre-nord de l’Idaho. La rivière Palouse, qui traverse leurs terres ancestrales, était à l’origine leur principale source de nourriture et d’activité économique.

Mais cette tribu de pêcheurs experts, qui vivaient dans des maisons de pierres au bord de la rivière, allait être changée à jamais lorsque les chevaux sont arrivés dans la région au XVIIIe siècle. Ils sont progressivement devenus des éleveurs, des cavaliers et des chasseurs experts, et ont ensuite créé le cheval appaloosa. Alors que leur ancien stock de chevaux a presque été détruit par le gouvernement américain au XIXe siècle, depuis 1994, la tribu a mis en place un programme d’élevage pour redonner à l’Appaloosa sa véritable gloire.

4. Les Appaloosas ont des yeux et des sabots striés blancs

(Abramova Kseniya/Shutterstock)

La sclère, ou blanc des yeux, est la partie qui entoure l’iris coloré. Le club d’élevage des Appaloosas note que « tous les chevaux ont une sclérotique, mais celle des Appaloosas est blanche et généralement plus visible que chez les autres races ». Cela fait ressortir leur iris et leur donne un regard intense.

S’il peut être difficile de détourner le regard de leurs beaux yeux et de leur robe, les Appaloosas ont également des sabots striés très marqués. Ces rayures s’étendent verticalement et alternent souvent entre des couleurs claires et foncées.

5. L’appaloosa est le cheval officiel de l’État de l’Idaho

(Zuzule/Shutterstock)

En 1975, la législature de l’Idaho a adopté l’Appaloosa comme l’un des symboles de l’État. Selon l’Idaho Secretary of State, « les historiens pensent que les tribus Nez-Percés et Palouse des États de Washington, Oregon et Idaho ont été les premières tribus à élever des chevaux pour des caractéristiques spécifiques : intelligence, vitesse et endurance. »

Le site web de l’Idaho Secretary of State indique que les colons blancs appelaient ces chevaux « Palouse », et que cela a évolué en appalucy, appalousy et, finalement, en appaloosa, le nom standard. Bien que cette race soit connue pour ses taches, le site explique que la couleur de la robe de l’Appaloosa est différente pour chaque cheval et se décline en léopard, capé, flocon de neige, marmoré et givré.

(SunnyMoon/Shutterstock)

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ