6 000 enfants ne pourront pas prendre le train du 20 au 24 décembre: «Je ne verrai pas ma fille à Noël…»

Par Nathalie Dieul
19 décembre 2019
Mis à jour: 19 décembre 2019

Une des conséquences des la grève de la SNCF touche les enfants qui devaient utiliser le service d’accompagnement Junior et Cie entre le 20 et le 24 décembre. La suppression temporaire du service concerne 6 000 enfants de 4 à 14 ans rien que ce week-end, ce qui risque fort de gâcher leurs célébrations de Noël.

« En raison d’une forte affluence attendue dans les gares et surtout sur les quais, nous avons supprimé le service pour assurer la sécurité des enfants », a expliqué la SNCF, qui nie tout rapport avec la grève interne.

Selon Europe 1, les wagons qui étaient d’habitude réservés au service permettant de faire voyager seul un enfant sous la surveillance d’un animateur ont été réquisitionnés pour les voyageurs dont les départs ont été annulés.

Drames familiaux

« Bon j’ai laissé la nuit passer pour annoncer ça à ma fille. Y’a eu des larmes. Beaucoup », écrit Sébastien sur Twitter. « Comment lui expliquer que la SNCF a décidé de réquisitionner les voitures dédiées ‘Junior’ pour d’autres usagers alors qu’elle a son billet dans les mains ? »

« C’est inhumain ! Mon fils a passé la soirée à pleurer : il ne verra pas son père pour Noël. Vous ne pouvez pas laisser les enfants comme ça pendant les fêtes ! », a tweeté Laureyne.

Du côté de Laura, une maman parisienne qui avait réservé un billet en novembre pour faire venir sa fille depuis Bordeaux pour Noël, le message de la SNCF lui annonçant l’annulation du service Junior et Cie mardi a été un véritable drame.

« L’avion c’est trop cher, le bus ce n’est pas possible, elle est trop jeune pour voyager seule… », a-t-elle déclaré au Parisien. « Je ne verrai donc pas ma fille à Noël alors que ça fait quatre mois que je ne l’ai pas vue. Elle est très déçue… »

Des parents s’organisent

D’autres parents ont trouvé des solutions contraignantes, comme Marion, enceinte de 6 mois, qui s’est organisée pour le voyage de ses deux filles de 4 et 6 ans. Elles ont pu partir chez leurs grands-parents à La Rochelle en voiture : les parents ont conduit jusqu’à Tours, à mi-chemin, et les grands-parents ont pris le relais, a rapporté Le Figaro.

Des parents ont décidé, quant à eux, de créer un groupe Facebook pour chercher et offrir des solutions. Par exemple, Charlotte propose d’accompagner un autre enfant lors de son voyage Paris-Lyon en TGV : « Je voyage avec mes deux garçons de 3 et 16 ans et serai ravie de m’occuper d’un autre enfant pendant le trajet. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ