6 chiots ont été jetés dans une rivière dans un sac, mais deux kayakistes arrivent juste à temps

Par Li Yen
9 septembre 2019 Mis à jour: 9 septembre 2019

Deux kayakistes descendaient la rivière Blackstone à Uxbridge, au Massachusetts (États-Unis), lorsqu’ils ont entendu des gémissements étranges provenant d’un vieux sac de pommes de terre qui s’enfonçait progressivement dans l’eau. Après avoir entendu les sons, les kayakistes à l’esprit vif ont attrapé le sac et l’ont ouvert.

À leur grand étonnement, six chiots nouveau-nés se trouvaient à l’intérieur du sac. Ils étaient si jeunes que leurs yeux n’étaient pas encore complètement ouverts.

Apparemment, la personne qui a jeté les chiots – un mélange de labrador âgés d’environ sept jours selon les estimations -, dans le sac de jute, a attaché ce dernier avant de le jeter comme s’il s’était agi d’ordures non désirées. Ils étaient voués à mourir ; heureusement, les kayakistes sont arrivés par hasard à côté du sac et ont sauvé les chiots. Par la suite, ils ont contacté la police d’Uxbridge.

« Les anges gardiens de ces six petits chiots veillaient sur eux ; deux kayakistes sont tombés sur eux et les ont secourus », a déclaré Jeffrey Lourie, chef de la police d’Uxbridge, à CBS Boston.

S’adressant à CBS News, le chef de la police a dit : « Ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils ne soient tous submergés et périssent. »

La portée, constituée de trois mâles et de trois femelles, était saine et sauve, bien que le plus petit des chiots avait besoin d’une attention particulière.

« Le pauvre petit, il était au fond du sac quand on l’a trouvé », a déclaré Kevin Sullivan, agent régional du contrôle des animaux, à Boston 25 News. « En fait, il avait pas mal d’eau dans les poumons. Jusqu’à ce matin, il y avait encore de la boue qui sortait de son nez. »

« Nous leur donnons en ce moment un mélange de lait de chienne et de chèvre, à parts égales, pour nous assurer qu’ils puissent gagner du poids et être en bonne santé », a ajouté l’agent Sullivan.

Afin de trouver le coupable de ce crime odieux, les autorités étaient à la recherche d’un homme à vélo de montagne qui pourrait avoir des informations. Il a été vu dans le secteur de River Road entre 11 h 30 et 13 h, le 24 septembre 2017.

« De toute évidence, il s’agit d’un acte odieux, inadmissible », a déclaré le chef de la police Jeffrey Lourie. « Nous voulons vraiment pouvoir inculper [le suspect] de six chefs d’accusation de cruauté envers les animaux. »

« C’est impensable, on ne peut pas imaginer ce qui m’est passé par la tête en tant que policier en exercice depuis 29 ans, que quelqu’un fasse ça, que quelqu’un prenne six chiots presque nouveaux-nés et les jette dans un plan d’eau », a ajouté le policier.

Bien que ces six petits chiots n’étaient âgés que d’une semaine, ils étaient déjà des survivants. Ils ont été pris en charge par Uxbridge Animal Control avant d’être prêts pour l’adoption quelques mois plus tard.

« Ils vont tous bien, compte tenu des circonstances, et nous croyons qu’ils survivront tous », a écrit le service de police d’Uxbridge dans un message sur Facebook. « Les chiots sont actuellement gardés ensemble, et ils sont soignés par un professionnel jusqu’à ce qu’ils puissent être adoptés. »

Le service de police d’Uxbridge, inondé de messages d’internautes offrant d’adopter les chiots, a écrit sur Facebook : « Nous sommes submergés par le courrier concernant les chiots trouvés hier. Nous avons une communauté si attentionnée et si belle ; nous apprécions le soutien et l’attention que tout le monde apporte aux chiots. »

C’est incroyable que quelqu’un ait essayé de noyer ces six adorables chiots en les fourrant dans un sac de pommes de terre. Heureusement, ces innocents chiots nouveau-nés ont été sauvés juste à temps.

Regardez la vidéo :

RECOMMANDÉ