70 ans de la Chine populaire: le programme des festivités

Par Epochtimes.fr avec AFP
30 septembre 2019 Mis à jour: 30 septembre 2019

Défilés militaire et civil, feu d’artifices, film patriotique mais pigeons voyageurs interdits: la Chine fête mardi les 70 ans de la République populaire, proclamée par les communistes en 1949. Tour d’horizon des festivités au programme.

La journée débutera par un discours du président Xi Jinping, qui est également numéro un du Parti communiste chinois (PCC).

-Discours occultant les zones d’ombre de la Chine-

Sauf surprise, il devrait célébrer les accomplissements du régime (lutte anti-pauvreté, développement économique, conquête technologique) tout en occultant ses zones d’ombre (faibles libertés civiles, désastres de la période maoïste, répression et persécution de tout genre, crime et les manifestations de la place Tiananmen de Pékin en 1989).

Le discours est annoncé comme « important » par la presse officielle,  un qualificatif qu’elle emploie pour toute allocution du chef de l’Etat.

C’est le point d’orgue des festivités: en milieu de matinée, 15.000 militaires, 160 avions et des dizaines de missiles balistiques et d’armements défileront pendant près d’une heure trente le long de la place Tiananmen.

Le président Xi Jinping devrait assister au défilé depuis le rempart sud de la Cité interdite,  là-même où le fondateur du régime, Mao Tsé-toung, avait proclamé le 1er octobre 1949 la République populaire.

-Un défilé à l’ampleur jamais vue-

Pékin a annoncé un défilé à « l’ampleur jamais vue » et promis de dévoiler plusieurs armements de pointe. Mais le ministère de la Défense a assuré, très sérieusement, que la parade serait « frugale » et dotée d’un budget « bien inférieur » aux précédentes.

Après les soldats, les civils: environ 100.000 Chinois défileront autour de 70 chars de carnaval évoquant les accomplissements des dernières décennies.

Au programme, différents tableaux dépeignant « l’ascension de la Chine », jadis « humble » et aujourd’hui devenue « riche et puissante ». Clin d’œil aux 70 ans du régime,  70.000 ballons seront lâchés.

A 20H00 (12H00 GMT), la place Tiananmen, au cœur de Pékin, accueillera pendant une heure trente un spectacle artistique, réalisé par plus de 3.000 participants et clôturé par un feu d’artifice.

Alors que l’air de Pékin est régulièrement pollué, la Chine a l’habitude d’assurer un ciel bleu azur lors des grandes manifestations politiques, en stoppant temporairement usines et travaux.

-Un nuage grisâtre de pollution pourrait voiler l’horizon-

Malgré tout, et même si la météo prévoit de belles éclaircies, un nuage grisâtre de pollution pourrait bien tout de même voiler l’horizon mardi.

Le pop-corn sera-t-il offert? Les célébrations organisées à Pékin seront diffusées en direct dans 70 cinémas du pays, qui promettent une image en ultra-haute définition  et un son cristallin.

Routes barrées, hypercentre où il sera impossible d’entrer ou de sortir, les Pékinois seront soumis à d’importantes contraintes destinées à faire place à la logistique des cérémonies.

C’était déjà le cas durant les répétitions organisées tous les week-ends depuis début septembre. Des blocages qui ont parfois provoqué des tensions entre riverains et policiers. Mais officiellement, « l’ensemble du peuple de Pékin soutient et fait preuve de compréhension », selon la télévision publique.

-Les médias chinois obligation de parler que du positif-

D’immenses images animées et colorées sont projetées depuis plusieurs jours sur les gratte-ciel de Pékin: chiffre 70, slogans patriotiques ou louant le Parti communiste… Ils font le délice des utilisateurs des réseaux sociaux.

Les volatiles, prisés de nombreux colombophiles pékinois, sont cloués au sol depuis plusieurs jours, comme les drones et les cerfs-volants. Pourquoi? Ils auraient pu perturber les vols des hélicoptères et avions militaires qui parcourent le ciel de Pékin lors des répétitions.

Les médias chinois ont reçu pour consigne ces dernières semaines de ne pas trop insister sur les informations négatives survenant en Chine (accidents, catastrophes naturelles). Priorité à « l’énergie positive », selon la formule fétiche du PCC.

Lundi sort dans les salles obscures « Moi et mon pays », un blockbuster patriotique qui réunit les acteurs les plus populaires du moment.

Comme à chaque sortie d’une superproduction à la gloire du Parti, des entreprises d’Etat organisent des sorties-cinéma gratuites (et obligatoires) pour leurs employés  qui doivent ensuite rédiger un texte sur leur « ressenti ».

 

RECOMMANDÉ