70 % des Français estiment que le terme « ensauvagement » est justifié pour décrire l’évolution de la violence en France

Par Laurent Gey - Epoch Times
7 septembre 2020
Mis à jour: 9 septembre 2020

L’utilisation du terme « ensauvagement » pour qualifier l’évolution de la violence et de la délinquance en France a été l’objet d’une passe d’armes récente entre le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti. Selon ce dernier, « le sentiment d’insécurité, c’est de l’ordre du fantasme » et il estime qu’ « il ne faut pas mentir aux Français ».

Selon un sondage Ifop commandité par Avostart et publié le 7 septembre, 70 % des Français estiment l’usage du terme « ensauvagement » justifié pour décrire l’évolution des violences dans la société. Pour François Kraus, directeur du pôle Politique et actualités de l’Ifop interviewé par Le Figaro, ce résultat est la preuve d‘un décalage entre l’opinion publique et certains dirigeants politiques.

Parmi les personnes sondées, on observe quelques distinctions en fonction du bord politique notamment chez les Républicains et les sympathisants de La République en marche (85 %), plus nombreux à accepter ce terme. Devant le parti RN (83 %), Europe écologie les verts (61 %), le parti socialiste (59 %) et les sympathisants de la France insoumise (47 %).

En matière de justice, le mécontentement des Français grandit depuis plusieurs années. En effet, la proportion de Français considérant les juges en France comme n’étant pas assez sévères ne fait qu’augmenter : 51 % en 2011, 62 % en 2014 et 73 % aujourd’hui, soit une hausse de 22 points.

Globalement, sept Français sur dix se disent non satisfaits du bilan du ministère de la Justice. C’est encore plus criant dans la lutte contre l’insécurité avec 73 % d’avis négatifs. D’ailleurs, près de trois quarts des interrogés réclament des mesures plus sévères.

FOCUS SUR LA CHINE – Le pire confinement du monde

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ