800 soldats américains reviennent de leur déploiement au Moyen-Orient pour rentrer à la maison

Par Mimi Nguyen-ly
22 février 2020
Mis à jour: 22 février 2020

Des soldats rentrent chez eux après qu’environ 3 000 soldats d’une force d’intervention rapide de l’armée américaine ont été déployés au Moyen-Orient il y a près de deux mois, dans un contexte de tensions avec l’Iran.

Près de 800 parachutistes de la brigade de la Force de réaction immédiate de la 82e division aéroportée ont commencé à rentrer du Moyen-Orient jeudi à Fort Bragg en Caroline du Nord.

Jeudi matin, les membres des familles attendaient avec impatience de saluer leurs proches dans la Green Ramp de Fort Bragg.

« Nous ne pourrions être plus fiers de ces parachutistes, et c’est un honneur de les accueillir chez nous », a déclaré le commandant James Mingus, de la 82e division dans une déclaration à Epoch Times. « Ces grands hommes et femmes ont honoré la tradition des parachutistes qui les ont précédés en répondant à l’appel de dernière minute de leur nation. »

Les parachutistes de la 82e division aéroportée de l’armée américaine, déployés depuis l’aérodrome de Pope Army, en Caroline du Nord, se dirigent vers la zone du commandement central américain en réponse aux événements en Irak, le 1er janvier 2020. (Photo de CAPT. ROBYN HAAKE/US ARMY/AFP via Getty Images)

La veille du Nouvel An, le Pentagone a confirmé que quelque 750 soldats étaient déployés immédiatement au Koweït après une attaque contre l’ambassade américaine à Bagdad, en Irak, dans un contexte de tensions avec l’Iran et ses mandataires dans la région. Selon le Pentagone à l’époque, ces soldats venaient s’ajouter aux Marines qui étaient déjà sur place pour protéger le personnel de l’ambassade.

Le 3 janvier, le Pentagone a confirmé au journal Epoch Times qu’il envoyait des troupes supplémentaires au Moyen-Orient. Le Ministère n’a pas donné de chiffre exact. Le nombre de troupes dans le nouveau déploiement a été estimé à 2 800 puisque une brigade se compose habituellement d’environ 3 500 soldats, a rapporté Reuters.

Ce déploiement a été le plus important de forces militaires sans préavis depuis plus de 30 ans, a déclaré la 82e division aéroportée au retour des parachutistes.

« Dans les heures qui ont suivi l’ordre de déploiement, les premiers éléments de la brigade se sont rassemblés, ont récupéré du matériel et ont quitté Green Ramp [Fort Bragg] dans les 18 heures qui ont suivi, puis ont déployé le reste de la première brigade selon un calendrier très serré afin de répondre à la situation de crise en Irak », a déclaré la 82e division aéroportée dans un communiqué obtenu par Epoch Times.

Les parachutistes ont suivi un entraînement quotidien de préparation pendant leur déploiement au Moyen-Orient.

Environ 2 000 membres de la 1ère Brigade de Combat Team sont toujours postés dans la région pour « toute mission jugée nécessaire », selon le communiqué.

On ne sait pas encore quand ils rentreront chez eux.

RECOMMANDÉ