89, 64 : les nouveaux nombres tabous de la Chine après Tiananmen

9 juin 2015
Mis à jour: 26 octobre 2015

Voice of America a récemment publié un reportage selon lequel, avec les années, les nombres 89 et 64 sont devenus sensibles et donc l’objet de la censure sur l’Internet chinois en raison de leur lien direct avec le mouvement étudiant qui a été violemment réprimé sur la place Tianamen de Pékin le 4 juin 1989.

Par exemple, cette année, à l’occasion du 26e anniversaire de cette tragédie, de nombreuses personnes ayant essayé de virer de l’argent ont découvert que si la somme incluait les nombres 89 ou 64, le transfert d’argent était automatiquement arrêté et le client était informé que sa transaction semblait « anormale ».

De plus, des articles de presse ont rapporté que les médias locaux ont été strictement interdits de mentionner le mouvement du printemps 1989. Les personnes qui ont porté une fleur blanche ou brûlé des papiers en l’honneur des victimes décédées à l’occasion de l’anniversaire du 4 juin peuvent avoir été arrêtées et risquent des peines d’emprisonnement.

 

Version originale: “89” and “64” Became Taboo Numbers as the 26th Anniversary of the June 4th Student Movement Neared

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ