90 % du plastique des océans provient de 10 cours d’eau d’Asie et d’Afrique

23 août 2018
Mis à jour: 23 août 2018

La majeure partie de la pollution plastique des océans vient des grands fleuves d’Asie et d’Afrique dont les berges sont très peuplées. C’est ce qu’indique un rapport du Helmholtz Centre for Environmental Research en Allemagne.

En Asie, il s’agit du Yang-Tsé (ou Yangzijiang), du fleuve Jaune, du Hai He, de la rivière des Perles, du Mekong, de l’Amour, du Gange et de l’Indus. À cette liste s’ajoutent le Nil et le Niger en Afrique.

Le plus gros pollueur est le fleuve chinois Yang-Tsé qui amène jusqu’à 1,5 million de tonnes de plastique dans l’océan chaque année.

Quatre de ces cours d’eau sont chinois, preuve que la Chine a encore beaucoup à faire dans la lutte contre la pollution, contrairement à l’image qu’elle se donne.

Le fleuve Jaune en Chine.

« Réduire de moitié l’apport en plastique des bassins versants de ces cours d’eau serait une solution. Pour y parvenir, il serait nécessaire d’améliorer la gestion des déchets et de sensibiliser le public à la question », a expliqué le responsable de l’étude, Christian Schmidt.

Si cet article vous a intéressé, partagez-le et écrivez un commentaire.

Les premiers royaumes africains de l’époque médiévale
étaient des civilisations avancées et prospères

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ