99,999 % des espèces vivantes sur Terre seraient inconnues de l’homme

11 novembre 2016
Mis à jour: 17 juillet 2017

L’environnement unique de l’air, de l’eau et de la terre de notre planète ont créé une grande diversité dans le monde de la biologie. Un rapport d’étude sur le nombre d’espèces présentes sur Terre a rapporté la possibilité selon laquelle il y aurait un billion d’espèces différentes. Ce nombre est au moins 10 fois supérieur en comparaison des rapports d’études précédents, ce qui signifie que 99,999% des espèces présentes sur la Terre n’auraient pas été découvertes.

Au moment où les hommes pensaient comprendre une partie de l’univers, la Terre Mère vient de nous rappeler que la connaissance humaine de la surface de la Terre tient sur la pointe de l’ongle, comme le rapporte le Huffington Post.

La diversité microbienne va bien au-delà de l’imagination scientifique

Dans un communiqué de presse, le professeur adjoint de biologie à l’Université Bloomington de l’Indiana Jay T. Lennon a déclaré : « L’émergence de la diversité microbienne est beaucoup plus grand que notre imagination. »

Dans cette étude, Lennon, son collègue Ken Locey et leur équipe ont étudié les bases de données et les sources d’un grand nombre de pays et d’universités. Leurs résultats ont été publié dans une édition de Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America de juin 2016. Ils ont recueilli 35 000 sites dans le monde, et ont compté une liste de 5,6 millions d’espèces, allant des grands mammifères à des organismes unicellulaires ou multicellulaires. Basé sur le principe de proportionnalité (principe de l’équilibre), le nombre mondial d’espèces peut être estimé à un billion (mille milliards).

Selon l’étude, il est difficile de mesurer la théorie de la biodiversité, et cela comprend la collecte de données à partir de microbes et de décomposition microbienne. La compréhension de la diversité biologique est donc généralement limité à un grand nombre d’espèces animales et végétales.

En étudiant les données des microbes, l’équipe a néanmoins été en mesure de trouver comment les microbes se déposent généralement ou plus rarement dans le corps. Ils peuvent ensuite utiliser la «loi de l’échelle » qui est commune de la communauté scientifique pour prédire les caractéristiques de la biodiversité, et estimer combien d’espèces existent réellement sur toute la planète.

L’un des grands défis de la biologie

« Cette tâche est l’un des grands défis de la biologie », a déclaré Jay T. Lennon.

Afin de mesurer les résultats de l’équipe, une étude conduite en 2011 estime qu’il y a 8,7 millions d’organismes formés à partir des différents types d’eucaryotes par des agrégats complexes de cellules, y compris les animaux, les plantes et les champignons. Le Earth Microbiome Project a, quant à lui, fait récemment part de son analyse de 10 millions d’espèces microbiennes.

En d’autres termes, nous sommes encore très loin de découvrir un billion d’espèces comme mentionné plus tôt. Selon les auteurs, lister toute les espèces microbiennes sur Terre serait « un grand défi qui est presque inimaginable ». Mais pour comprendre la vie, l’humanité doit alors commencer à plus travailler quelque part.

« Comme cartographier la Voie Lactée et les autres galaxies nous aide à comprendre et à mesurer notre place dans l’univers et son histoire, comprendre l’immense diversité de la vie microbienne nous aide à comprendre et à mesurer notre place dans l’évolution de la vie sur Terre », a déclaré Ken Locey à IFL Science.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ