À 3 ans, elle a été abandonnée par les trafiquants d’êtres humains et sauvée au bord d’une rivière par des agents de la patrouille frontalière américaine

18 juillet 2018 Mis à jour: 5 avril 2019

Des agents aux frontières ont secouru une fillette de 3 ans près d’une rivière qui coule le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique après avoir été séparée de sa mère et abandonnée par son trafiquant.

La mère s’était approchée des agents frontaliers et leur avait dit que sa fille avait disparu. La patrouille frontalière de Harlingen a dépêché ses propres unités et un hélicoptère de la Garde nationale s’est joint aux recherches.

La petite fille, aperçue en train de marcher le long de la rivière, a été recueillie et réunie avec sa mère. L’enfant a été examinée dès qu’elle a été retrouvée, et aucune attention médicale n’a été nécessaire, déclare un rapport du service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis.

Il semble que les passeurs avaient choisi de faire entrer la mère et l’enfant dans le pays individuellement. Elles ont été séparées, et la mère a traversé avec succès, mais sa fille a été abandonnée par les contrebandiers lorsqu’ils ont eu des difficultés à naviguer sur leur bateau.

La mère se demandait si sa fille était de retour au Mexique ou si elle avait réussi à traverser.

Les douanes et la protection des frontières des États-Unis déclarent que la zone où ils traversaient dans la vallée du Rio Grande est un endroit très fréquenté par les trafiquants d’êtres humains.

L’agence déclare : « Du 1er octobre 2107 au 30 juin 2018, le secteur de la vallée du Rio Grande a secouru 1 157 personnes, soit une augmentation de 53 % par rapport à l’an dernier. »

VIDÉO RECOMMANDÉE

Ses parents l’ont abandonné pour son «  visage défiguré  »
– mais regardez-le 33 ans plus tard

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

RECOMMANDÉ