À 97 ans, elle est coincée chez elle depuis 5 mois à cause d’une panne d’ascenseur

Par Nathalie Dieul
19 février 2020
Mis à jour: 19 février 2020

À La Riche, dans l’agglomération de Tours, une dame de 97 ans qui habite au 8e étage d’un immeuble est coincée chez elle depuis près de 5 mois. La raison ? Une panne d’ascenseur qui s’éternise.

Jacqueline Devynck ne peut ni rendre visite à ses amies, ni faire ses courses, ni aller à son rendez-vous hebdomadaire chez le médecin, et même pas aller chercher son courrier. Heureusement pour elle, ce qui pourrait être un drame chez d’autres personnes beaucoup plus isolées socialement n’est pas une si grosse épreuve car elle a « plein d’amis », « plein de visites », rapporte-t-elle à France Bleu.

Les visiteurs lui rendent visite malgré les huit étages, lui apportant des courses, indique LCI. De plus, une infirmière vient la voir, et sa voisine de pallier, une dame de plus de 70 ans, passe tous les jours. « J’ai la clé heureusement », explique la voisine de la nonagénaire. « Il est arrivé qu’elle fasse des chutes et heureusement j’étais là. » 

Contacté par France Bleu, le maire de La Riche, Wilfried Schwartz, n’était pas au courant de la situation. Il s’est rendu sur place avec son chef de cabinet et deux policiers municipaux.

« Maintenant nous sommes au courant. […] La Ville va faire en sorte que la situation s’arrange très vite […] par les moyens de contraintes si nécessaire », annonce le maire, en pleine campagne électorale. Il prévoit déjà « un dispositif similaire au plan canicule […] Il y aura un contact tous les jours avec des services de la Ville. »

Pour madame Devynck, qui va bientôt fêter ses 98 ans, la situation n’est pas si grave comparée à celles qu’elle a connues pendant la Seconde Guerre mondiale ainsi qu’à d’autres moments de sa vie.

« Il me faut plus que ça pour me tourmenter! », ironise-t-elle, malgré une situation qui ressemble presque à une assignation à résidence.

RECOMMANDÉ