À Berlin, la « maison de l’Unité » réunira les cultes chrétiens, juifs et musulmans dans un même bâtiment

Par Sarita Modmesaïb
24 février 2021
Mis à jour: 2 avril 2021

La première pierre d’un bâtiment réunissant des lieux de culte chrétien, juif et musulman sera posée le 27 mai prochain à Berlin.

Ce sera une première dans le monde religieux : les trois grandes religions monothéistes occidentales rassemblées géographiquement aux sein d’un même bâtiment, The House of One (traduire la maison de l’Unité), au coeur de la capitale allemande.

Roland Stolte est théologien chrétien, il a participé à l’élaboration de The House of One. Il a expliqué au Guardian comment est venu ce concept : « L’idée est assez simple, nous voulions construire une maison de prière et d’apprentissage, où ces trois religions pourraient coexister tout en conservant chacune leur propre identité. »

En effet, si les fidèles de chaque religion pourront pratiquer leur culte séparément, une salle  commune réunira tout un chacun, croyant ou non, « pour les fêtes religieuses, les commémorations et les célébrations ».

Un projet de 47 millions d’euros

C’est à l’emplacement de l’église St Peter, à Petriplatz, endommagée pendant la 2e Guerre mondiale puis détruite en 1964 sur ordre des autorités de l’ancienne République démocratique allemande (RDA), que sera construit le nouvel édifice.

Conçue par le cabinet d’architectes berlinois Kuehn Malvezzi, cette maison de l’Unité devrait nécessiter quatre ans de travaux pour un coût total de 47 millions d’euros.

À ce jour, seuls 39 millions d’euros ont été récoltés, 30 millions provenant du gouvernement fédéral et de l’État de Berlin et 9 millions récoltés grâce à des dons. Les 8 millions restants devraient être réunis à la suite d’une campagne de crowdfunding démarrée dès décembre 2020.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ