À Caen, on distribue gratuitement des coccinelles pour remplacer les pesticides… depuis les années 1980 !

18 avril 2019 Mis à jour: 18 avril 2019

Alors que l’utilisation d’alternatives aux pesticides est à la mode de nos jours, la ville de Caen distribue gratuitement des coccinelles afin de lutter contre les pucerons depuis 1984, et ce chaque année.

Du mois d’avril au mois de juillet, près de 2 000 boîtes d’œufs de coccinelles et 500 autres d’œufs de chrysopes sont ainsi distribuées année après année.

Les jardiniers amateurs, plus ou moins convaincus par le côté écologique, profitent de l’aubaine. « Tous les ans on a des pucerons. Jusqu’à présent on traitait. Mais là avec l’interdiction des pesticides… On va voir si ça marche », indique une assistante maternelle de 35 ans à L’Obs.

Véritables auxiliaires de jardin, les coccinelles sont bien plus efficaces que toutes les solutions chimiques inventées par l’homme. Une seule larve de coccinelle peut aller jusqu’à dévorer 100 pucerons par jour, indique Lucas Heitz sur son site de jardinage en accord avec la nature Alsagarden.

Encore plus voraces que les coccinelles, les larves de chrysopes peuvent quant à elles « ingurgiter jusqu’à 500 pucerons au cours de sa croissance », ajoute le jardinier dans un autre article.

Dès 1982, la ville de Caen a commencé à protéger l’ensemble de ses parcs et espaces verts de la manière la plus naturelle qui soit grâce au petit insecte porte-bonheur à pois noirs.

La colline aux oiseaux est un grand espace vert de Caen – Crédit : Stefi 123

Peu de temps après, elle a commencé les distributions gratuites à ses habitants. Quel geste concret pour réduire l’utilisation de pesticides sur tout son territoire !

Cette année, la distribution a lieu tous les vendredis, entre 9 h 30 et 11 h 30, entre le 19 avril et le 5 juillet 2019, au Jardin des plantes de Caen.

RECOMMANDÉ