À Charleville-Mézières, des chevaux pour récolter les déchets recyclables !

Par Epoch Times
12 décembre 2019 Mis à jour: 12 décembre 2019

Pour le plus grand plaisir des habitants de Charleville-Mézières dans les Ardennes, depuis le mardi 10 décembre 2019, deux chevaux ardennais, Upsy et Axel, remplacent les camions poubelles pour collecter les déchets recyclables dans quatre quartiers de la ville (Mohon, Bois-Fortant, le Theux et Etion).

Une « deux chevaux » sympathique a remplacé le bruit du camion benne à Charleville-Mézières. Le but, créer des liens avec les habitants afin qu’ils trient d’une meilleure manière leurs déchets.

Upsy et Axel, pesant respectivement 1 tonne et 1,2 tonne, menés par Georges, parcourent ainsi 4 quartiers de la ville avec facilité. En effet, bien qu’à eux 2 ils peuvent tirer jusqu’à 6 tonnes de déchets, comme il n’y a aucun compactage des déchets, seul 300 kg seront tirés dans la benne (pour une question de volume). Il faut compter aussi l’ensemble de l’hippomobile et 2 autres personnes présentes pour le chargement, une charge très facile à tirer pour ces 2 habitués des marchés de Noël.

Des camions de services continueront leurs tournées habituelles pour les autres déchets, mais quand vient le passage de cette hippomobile, le bruit des sabots vient apporter à la fois une attraction conviviale et un silence dans les rues.

D’un point de vue environnemental, bien qu’il faut toujours un camion pour transporter les déchets collectés par les chevaux jusqu’au centre de tri, ce dernier ne fait qu’un aller-retour et n’a plus besoin de s’arrêter devant chaque porte. En terme de rapidité, l’hippomobile avance à 6,5 km/h alors qu’un camion avance environ à 5km/h. En terme d’efficacité, les déchets tirés par les chevaux ne pouvant pas être compactés, leur benne se remplit davantage et doit être déchargée toutes les demi-heures.

Financièrement, les chevaux coûteront 32.000 € de plus la première année pour les 4 quartiers concernés, car il a fallu investir dans une nouvelle benne. Mais une fois les dépenses amorties, avec la proximité que crée l’hippomobile, si les habitants améliorent leurs manières de trier cela permettra de faire des économies.

En effet, dans le cycle actuel, tous les déchets qui ne sont pas recyclés sont enfouis avec les ordures ménagères, cela entraîne une taxe supplémentaire, que l’État a prévu d’augmenter. En ayant un tri plus efficace, moins d’ordures recyclables seront mélangées aux ordures ménagères et feront donc économiser de l’argent public.

Début 2020, cette expérimentation sera également menée dans le centre de Sedan, toujours dans les Ardennes.

En attendant, si vous souhaitez rencontrer cette formidable équipe, vous pouvez les retrouver au petit matin les :

Jeudi 12 décembre au quartier Bois Fortant.
Mardi 17 décembre au quartier du Theux.
Jeudi 19 décembre au quartier Etion.
Mardi 24 décembre au quartier de Mohon.
Jeudi 26 décembre au quartier Bois Fortant.
Mardi 31 décembre au quartier du Theux.
Jeudi 02 janvier 2020 au quartier Etion.

RECOMMANDÉ