« Il a crié pour vivre » : Une femme entend les cris d’un bébé abandonné dans une poubelle derrière une église et appelle les urgences

Par Louise Bevan
23 juillet 2020
Mis à jour: 23 juillet 2020

La vie d’un nouveau-né a été sauvée par une femme de Caroline du Nord qui a entendu des cris provenant d’une poubelle de son quartier. Elle a trouvé le bébé, couvert de sang, dans un sac poubelle avec son cordon ombilical enroulé autour de son cou.

On ne sait pas exactement combien de temps le nouveau-né avait enduré la chaleur extérieure ce 16 juillet. Le petit garçon a cependant survécu. « Je sais que Dieu m’a mis à cet endroit à ce moment-là », a déclaré Cynthia Burton, qui promenait son chien Flounder à ce moment-là.

Cynthia Burton se trouvait derrière la Christ Community Church à Wilmington lorsqu’elle a entendu des pleurs venant d’un bac bleu sur le parking de l’église, rapporte WECT. Elle a regardé à l’intérieur, a ouvert un sac poubelle attaché et a trouvé le bébé abandonné.

« Je savais qu’il était vivant quand je l’ai trouvé », a expliqué Mme Burton, « et je savais que c’était une bonne chose. Mais je savais aussi que je n’avais pas beaucoup de temps. »

Christ Community Church à Wilmington, Caroline du Nord, où Cynthia Burton a trouvé le bébé abandonné le 16 juillet 2020 (Capture d’écran/Google Maps)

Elle a appelé les urgences et a ensuite demandé l’aide de Tamara Austin, une résidente d’un appartement à proximité, qui a desserré le cordon ombilical autour du cou du bébé et a dégagé ses voies respiratoires, a rapporté WWAY. Les premiers secours sont arrivés et ont transféré le bébé au centre médical régional de New Hanover.

Tamara Austin a salué Cynthia Burton comme « l’héroïne qui lui a sauvé la vie ».

Le département de police de Wilmington a ensuite publié une mise à jour sur Facebook. « Les médecins disent que le nouveau-né trouvé plus tôt dans la journée est en bonne santé et se porte bien », peut-on lire dans le post. « La police recherche la mère d’un nouveau-né qui a été laissé pour mort dans une poubelle juste avant 17 h cet après-midi. »

(Illustration – Drew Horne/Shutterstock)

La loi de Caroline du Nord sur la remise en sécurité des enfants (Safe Surrender Law) stipule que tout parent a le droit de remettre, sans qu’il y ait de conséquences, un enfant à un premier intervenant, à un travailleur social ou à un prestataire de soins de santé dans les sept jours suivant la naissance s’il n’est pas en mesure d’en prendre soin. Toutefois, pour que la remise soit légitime, le nourrisson doit être remis à un adulte et ne pas être laissé sans accompagnement.

Mme Burton a admis qu’elle n’avait pas dormi la nuit suivant cette découverte bouleversante. « Chaque fois que je fermais les yeux, j’avais l’impression de rouvrir le sac poubelle et de voir le bébé », a-t-elle partagé.

« Il est spécial », a ajouté Cynthia Burton. « Il est très puissant et très fort, parce qu’il a crié pour vivre, et si j’avais marché sans entendre un seul bruit, j’aurais continué à marcher, mais il a pleuré, et il a continué à pleurer. »

Deux jours après l’abandon du bébé, Maryuri Estefany Calix-Macedo, 21 ans, a été arrêtée et accusée de tentative de meurtre, rapporte WECT.

« C’est très bouleversant, mais Dieu m’a placée là au bon moment, et avec mon éducation et les anges qui m’entourent, c’est un beau résultat », a déclaré Cynthia Burton sur Facebook.

Elle a ajouté : « S’il vous plaît, priez pour la petite fille [que la mère avait déjà], le bébé, la mère et toute sa famille. Aucun d’entre nous ne doit juger ses actes à sa place. La notion de santé mentale est réelle, et tout le monde a droit à recevoir de l’aide. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ