A Évreux, Aurélie propose une coupe de cheveux gratuite aux sans-abri

Par Emmanuelle Bourdy
5 juin 2019
Mis à jour: 12 juillet 2019

Aurélie Lemoine coiffe les sans-abri gratuitement dans les rues d’Évreux.

Elle a rejoint le mouvement « coiff in the street » ainsi que le relate France Bleu.

Ce mouvement a été lancé il y a environ un an par le coiffeur barbier de Marseille, Kevin Ortega.

Une quinzaine de jeunes coiffeurs ont rejoint ce mouvement dans différentes villes de France et ils coiffent les sans-abri sur leur temps libre.

Ces maraudes – ou tournées de rue – auprès des personnes SDF sont l’occasion de recréer un lien social avec les sans-abri, la coupe de cheveux étant aussi une occasion d’échanger. Car ce qui prime lors de ces rencontres c’est de prendre le temps, de discuter, de s’intéresser, d’écouter et de partager avec la personne.

Après plusieurs rencontres, une relation de confiance s’installe. Les maraudes permettent de lutter contre la solitude et l’exclusion qui pèse sur les sans-abri.

Par son action, Aurélie redonne aux personnes de la rue leur dignité et leur permet de se reconnecter à leur amour propre. « On leur apporte un peu de douceur et de bien-être avant l’été », explique Aurélie.

C’est notamment le cas de Christian, âgé de 54 ans et sans-abri depuis deux ans. Aurélie a rencontré Christian devant le Carrefour Market d’Évreux et lui a proposé de le coiffer gratuitement.

Même s’il a été surpris par la démarche, Christian a accepté la proposition : « C’est génial de s’intéresser aux gens de la rue », commente-t-il à France Bleu.

Le jour du rendez-vous, Aurélie, munie de son matériel de coiffeuse, installe une bâche à même le trottoir. Après un shampoing sec, elle coupe les cheveux de Christian, puis le coiffe, tond sa barbe et fait même les finitions au niveau des sourcils. Le tout ne prend pas plus d’un quart d’heure au total mais leur a surtout permis d’échanger sur divers sujets, notamment sur le regard porté par les passants sur les SDF et sur l’avenir de Christian.

« Les coiffeuses sont bavardes mais Aurélie est une bonne psychologue », admet Christian au micro de France Bleu.

Christian, qui n’a pas de grandes exigences sur la coupe, est très satisfait. En guise de remerciement, il fait une bise à Aurélie qui lui donne rendez-vous le mois prochain pour une nouvelle coupe de cheveux.

RECOMMANDÉ