À la gare ferroviaire, un homme âgé montre à un jeune homme comment nouer une cravate après l’avoir vu se démener

Par Epoch Times
24 juin 2019
Mis à jour: 12 juillet 2019

Au XVIe siècle, les Croates portaient une cravate autour du cou dans le cadre de leurs costumes traditionnels, selon Tour Dalmatia. Puis, la cravate a fini par attirer l’attention du roi Louis XIII de France, qui a adopté la mode.

Dans les temps modernes, la cravate est devenue un accessoire décoratif pour accompagner les costumes. Porter une cravate autour du cou donne toujours à l’homme une allure distinguée et professionnelle. Cependant, attacher une cravate peut être difficile pour certaines personnes si elles portent une cravate pour la première fois.

Le jeune homme de cette histoire virale en est un exemple.

Alors qu’il était assis sur un banc à la station MARTA du Lindbergh Center d’Atlanta, en Géorgie, en novembre 2015, un homme était tiré à quatre épingles, mais avait de la difficulté à nouer sa cravate.

Illustration – Pexels | Craig Adderley

Juste au moment où le jeune homme luttait pour savoir comment rectifier sa cravate, une femme âgée, qui attendait le train avec son mari, s’est élancée pour l’aider.

La dame âgée, vêtue d’un manteau rouge, s’est approchée de lui et lui a demandé : « Savez-vous comment l’attacher correctement ? »

Le jeune homme a répondu : « Non, Madame. »

La dame a immédiatement interpellé son mari et lui a dit : « Viens de ce côté et montre à ce jeune homme comment nouer sa cravate. »

Son mari a répondu à sa demande et est venu à côté du jeune homme pour lui donner une leçon sur la cravate.

Bien qu’ils ne connaissaient pas le jeune homme, le couple de personnes âgées a pris le temps de lui apprendre à nouer sa cravate. Ce fut, en effet, très gentil de leur part.

Cette belle interaction a été filmée par un voyageur, Redd Desmond Thomas, avant qu’il monte dans le train.

Redd Desmond Thomas a plus tard téléchargé la photo du vieil homme enseignant au jeune homme comment fixer sa cravate sur Facebook.

Il se souvient de toute la rencontre, écrivant : « Le monsieur plus âgé se déplaça sans hésitation, comme si c’eut été un réflexe, et lui donna une leçon étape par étape ; puis, par la suite, le monsieur plus âgé a regardé le jeune homme répéter les étapes et lui montrer qu’il avait saisi la façon de faire. »

« J’étais à une certaine distance (mais assez près pour entendre l’échange), et je me suis encore plus rapproché pour prendre cette photo candide de la leçon en cours avant de sauter dans le train », a-t-il poursuivi.

« J’AIME CELA ! », a-t-il terminé par une exclamation.

Il en a été de même pour les 981 000 utilisateurs des médias sociaux qui ont réagi à ce message.

Le post de Redd Desmond Thomas s’est répandu comme une traînée de poudre, suscitant une énorme réaction des internautes.

« C’est le monde dans lequel j’ai choisi de vivre », a écrit un utilisateur.

Un autre a fait une remarque : « Ce qui me surprend vraiment, c’est qu’elle semble les protéger pour ne pas créer d’embarras au jeune qui a besoin d’aide… c’est incroyable ! »

« Des années plus tard, cette photo me réchauffe encore le cœur ! J’adore ce genre de geste, tout simplement », a commenté une autre personne.

Nous sommes tout à fait d’accord. Ce sont des moments aussi émouvants qui agrémentent la vie.

Le couple bienveillant, dont le geste aimable a réchauffé le cœur de dizaines de milliers de personnes à travers le monde, a par la suite été identifié comme Alfred et Adelina Alberghini, de Dunwoody, en Géorgie.

Il s’est avéré qu’Alfred Alberghini est un homme d’affaires et un leader de longue date au sein de la communauté. Selon Patch, il s’est présenté au conseil municipal de Dunwoody en 2008 lorsque Dunwoody est devenue une ville.

Les Alberghini ont été honorés par l’agence de transport en commun pour leur gentillesse le jeudi 7 janvier 2016, lors du déjeuner annuel du réseau de transport rapide d’Atlanta (MARTA).

Les internautes avaient raison. Adelina Alberghini protégeait en effet le jeune homme ce jour-là.

En donnant un coup de main à cet homme, Adelina a dit qu’elle avait remarqué que les gens sortaient leur téléphone.

« Il y avait deux jeunes hommes de l’autre côté qui disaient : « Ce mec ne sait pas nouer sa cravate et on va la mettre sur YouTube. Alors j’ai dit : ‘Non, vous ne le ferez pas. Vous n’allez pas le mettre sur YouTube. Vous n’allez pas mettre cet homme dans l’embarras. Vous allez ranger ces téléphones’ », a-t-elle relaté à la station télévisée locale WSB-TV.

À son insu, Redd Desmond Thomas a pris une photo de l’autre côté.

Mieux encore, l’acte de gentillesse du couple s’est poursuivi lorsqu’ils ont sauté dans le train avec le jeune homme.

Désireux de s’assurer que le jeune homme maîtrisait les techniques de nouage, Alfred a défait la cravate et lui a dit de l’attacher tout seul dans le train.

« Je ne pensais pas que c’était quelque chose de spécial. Je donnais un coup de main au jeune homme et c’est tout ce qu’il y avait à faire », a précisé Alfred Alberghini.

Alfred et Adelina Alberghini n’ont su qu’ils étaient devenus célèbres pour leurs bonnes actions que lorsque leur neveu leur a envoyé un courriel avec la photo virale.

Leur neveu leur a raconté : « C’est officiel, vous êtes célèbres sur Internet et ça devient viral. »

« Nous n’avions aucune idée de ce que signifiait réellement le fait de devenir viraux jusqu’à ce que nos parents en Italie le voient. Des amis en Corée nous ont dit qu’il était également devenu viral là-bas. La photo avait atteint aussi le Royaume-Uni sur plusieurs sites Web locaux », a déclaré Adelina Alberghini, qui n’avait pas obtenu le nom du jeune homme et a supposé qu’il allait travailler.

La nouvelle que l’acte de gentillesse est devenu viral a pris Alfred et Adelina Alberghini par surprise parce que c’était simplement « la bonne chose à faire ».

Adelina Alberghini a précisé : « Nous étions là où nous étions censés être, à faire ce que nous étions censés faire. »

« On l’a vu avec un problème et on pouvait l’aider. C’était aussi simple que cela », a expliqué Alfred Alberghini.

Merci M. et Mme Alberghini de nous avoir montré combien le monde serait beau si nous pouvions nous servir les uns les autres par amour. Si vous voyiez un homme qui a du mal à nouer sa cravate, lui donneriez-vous un coup de main ?

RECOMMANDÉ