À nos chères futures générations : récoltez des laissez-passer pour votre vie

Par À nos chères futures générations
7 septembre 2021
Mis à jour: 7 septembre 2021

Il y a peu de choses que j’aie écrites dans ma vie qui m’aient fait souffrir plus que cette simple chose que de conseiller la future génération. C’est en partie parce qu’après 40 ans d’enseignement à temps partiel dans des collèges et des universités avec des étudiants de premier et de deuxième cycles (parallèlement à ma carrière professionnelle en tant que gestionnaire, directeur et trois fois vice-président de diverses organisations de soins de santé), je sais par expérience à quel point la capacité d’attention des jeunes est courte et leur capacité de concentration, limitée. Tout en voulant transmettre le plus de connaissances possible, je ne suis pas arrogant au point de ne pas savoir que si vous ne faites pas court et concis, tout ce que vous avez à dire tombera dans l’oreille d’un sourd. C’est en prenant à coeur l’avenir des jeunes que je vous présenterai mes meilleurs conseils.

Alors laissez-moi me concentrer sur l’objectif numéro un que j’ai toujours poursuivi, et j’ai nommé : « acquérir des laissez-passer pour ma vie » ! Je vous explique.

En grandissant pauvrement dans une communauté agricole rurale dans les années 1950 avec une mère divorcée et deux grands frères, j’avais l’habitude d’attendre avec impatience le modeste carnaval qui venait dans notre petite ville chaque été. Les pères de la ville détournaient la circulation et laissaient la place de notre ville, quelque peu historique, aux enfants et aux adultes qui aimaient s’amuser, pendant quelques jours. Les endroits mêmes où Abraham Lincoln avait marché cent ans plus tôt en tant qu’avocat de la défense sont ceux où nous faisions la queue pour acheter des tickets à 25 centimes afin d’avoir des frissons « qui ne défiaient pas la mort tant que ça » !

Plus je vieillissais, plus je commençais à considérer que progresser dans la vie n’était rien d’autre qu’une autre version de la collecte des tickets les plus importants ! J’entends par là un diplôme de fin d’études secondaires, un diplôme universitaire, une maîtrise, la réputation de ne pas avoir peur de travailler dur, une profession que vous aimez, une accréditation dans votre spécialité, la capacité d’influencer les autres, des emplois à responsabilités croissantes, des occasions de se faire connaître, des idées créatives, la réputation d’être à l’avant-garde des tendances, des relations personnelles et professionnelles durables, des services communautaires, la reconnaissance des autres, etc. La liste peut être infinie et est différente pour chacun.

Mais deux choses ne changent jamais ! Elles ne se produiront pas toujours « quand » et « comme » vous l’attendez, et certaines peuvent ne pas s’appliquer à vous ou prendre beaucoup plus de temps que prévu. L’important est que vous continuiez à aller de l’avant et à acquérir ces tickets très importants ! Non seulement c’est la clé du développement personnel, mais cela vous donne aussi une raison de vous lever le matin et d’essayer de nouvelles choses !

Mais ne soyez pas stupide au point de penser que tout ce que vous cherchez à atteindre sera atteint ! En raison de l’évolution constante de la vie, certaines choses tomberont à l’eau (pour moi, apprendre à piloter un avion) et d’autres prendront leur place. Mais n’oubliez jamais que votre succès dans la vie n’est limité que par votre volonté d’essayer !

Et de grâce, ne laissez pas la « peur de l’échec » vous empêcher d’essayer. La plupart des jeunes ne se rendent pas compte que 99,99 % des personnes qui réussissent ont d’abord échoué plus souvent qu’elles ne réussissaient ! Edison a essayé plus de 200 ampoules électriques avant d’en trouver une qui fonctionnerait à long terme. Babe Ruth (joueur de baseball) a frappé plus de fois qu’il n’a fait de « home runs » avant d’établir le record. Tout le monde passe par là ! La plupart d’entre nous ne voulons simplement pas l’admettre ! Il faut également faire face au rejet personnel. Il faut s’y attendre dans la vie et trouver un moyen d’y faire face. N’oubliez jamais que vous êtes généralement rejeté par une personne ou un groupe et non par le monde entier !

Et souvenez-vous : « Non ne veut pas toujours dire non » ! C’est vrai ! Ça peut vouloir dire « pas maintenant » ou « non parce qu’il y a quelque chose que tu ne m’as pas dit » ! En raison de notes de premier cycle peu brillantes, j’ai été rejeté des études supérieures lors de mes deux premières tentatives. Mais finalement, à la troisième tentative, ils m’ont dit que je pouvais commencer sur une base provisoire en exigeant « 9 heures de B ou plus » ! J’ai obtenu 9 heures de B et j’ai terminé avec une moyenne de 3,5 ! Il y a donc toujours de l’espoir si vous êtes prêt à travailler dur !

Et dans le monde à l’envers dans lequel nous vivons aujourd’hui, oubliez ce que les autres pensent de vous ! Malheureusement, la foule des médias sociaux fait que la plupart des jeunes font une fixation sur les « j’aime » et les « j’aime pas » ! Rien ne peut être plus superficiel et sans valeur que cela !

Une des choses que mes presque quatre années dans l’armée m’ont apprises, c’est que vous êtes toujours capable de faire plus que ce que vous pensez pouvoir faire ! C’est dans la nature humaine de s’arrêter bien avant ses limites ! Vous n’aurez pas besoin d’y recourir souvent, mais quand vous le ferez, ce sera inestimable !

Et malheureusement, « ne croyez pas tout ce qu’on vous dit ». Malheureusement, les mensonges, les demi-vérités, les informations trompeuses sont devenus la monnaie courante du 21e siècle. Soyez sceptique à propos de tout jusqu’à preuve du contraire !

En conclusion, je n’ai plus que deux choses à dire qui vous aideront éventuellement à collecter le plus de laissez-passer dans votre vie. Soyez bon envers vous-même, gratifiez-vous, réalisez qu’aucun d’entre nous n’est parfait, et allez de l’avant. La plupart du temps, les jeunes ne prennent pas assez de temps pour célébrer leurs victoires dans la vie et leurs accomplissements. Réalisez ce que vous aimez le plus faire, puis ne soyez jamais trop occupé pour le faire lorsque vous le méritez, et dites-vous « bon travail » !

Enfin, ne vous éloignez jamais trop du divin ! Sur la base des expériences que j’ai vécues pendant 75 ans, je peux vous dire honnêtement qu’il existe sans aucun doute une puissance supérieure qui agit occasionnellement dans nos vies d’une manière que nous ne pouvons tout simplement pas expliquer d’un point de vue rationnel. Vous ne pouvez pas le comprendre, vous ne pouvez que l’expérimenter et en être émerveillé.

C’est la seule chose qui permet de maîtriser le mauvais côté de la nature humaine ! Ceux qui ne tiennent pas compte de ce pouvoir et de ses lois fondamentales le font à leurs risques et périls !

Les tickets que vous récoltez dans la vie ne dépendent que de vous. La vie peut être une véritable aventure avec de nombreuses choses, bonnes ou mauvaises, qui vous arrivent. Mais de mon point de vue, le « bon » et le « merveilleux » l’emportent largement sur le mauvais !

Ne laissez jamais rien vous déprimer au point d’envisager de vous ôter la vie. Comme la vie est en constante évolution, vous ne savez jamais ce que vous allez manquer si vous vous retirez trop tôt.

La personne la plus sage que j’aie jamais connue était peut-être un de mes anciens pasteurs, qui était notamment un ancien sergent instructeur de l’armée. L’une de ses phrases préférées était : « Le suicide est une solution permanente à un problème temporaire ! »

Je prie pour que les jeunes réfléchissent à ces choses et les prennent à cœur ! Grandir (même à la fin de l’adolescence et au début de la vingtaine) est particulièrement difficile au 21e siècle. En tant que jeune, n’hésitez pas à apprendre des erreurs des autres. La plupart des gens ne veulent que ce qu’il y a de mieux pour vous !

Les J. Hauser, Missouri

_____________

Quels conseils aimeriez-vous donner aux jeunes générations ?

Chers Lecteurs, si vous le souhaitez, vous pouvez aussi partager les valeurs de bien et de mal que la vie vous a apprises et transmettre le flambeau de cette expérience durement acquise aux générations futures. Nous avons le sentiment que la transmission de cette sagesse se perd au fil du temps alors qu’il s’agit d’une base morale indispensable aux générations futures pour pouvoir prospérer.

Envoyez-nous votre expérience et vos conseils pour les jeunes générations, ainsi que votre nom et vos coordonnées à redaction@epochtimes.fr ou par courrier : Epoch Times, À nos chères futures générations, 83 rue du Château des Rentiers, 75013 Paris.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ