À nos chères futures générations : « Des relations simples peuvent créer un merveilleux souvenir de quelqu’un »

Par À nos chères futures générations
6 juin 2021
Mis à jour: 11 juin 2021

Vous pouvez avoir une influence positive sur le monde chaque jour. Recherchez les interactions simples où vous pouvez faire vivre des moments inoubliables aux gens que vous côtoyez.

À la fin d’une année scolaire ou d’un semestre, prenez 30 secondes pour remercier votre professeur préféré pour son travail. Lorsque vous quittez un café, prenez 10 secondes pour remercier un barman qui a préparé un excellent café au lait ou qui a fourni un service remarquable. Lorsque quelqu’un prend la décision la plus stupide qui soit au volant et que cela perturbe votre trajet, souriez, haussez les épaules et faites un signe de la main (avec vos cinq doigts). Si vous lisez quelque chose qui vous a plu ou qui vous a appris quelque chose, écrivez ou envoyez un courriel à la personne qui l’a écrit pour la remercier.

Au fil des décennies, j’ai vu des voisins travailler sur de grands projets de jardin. Je m’arrête, je baisse la vitre et je dis : « Ouah, vous faites beaucoup de travail, mais ça paye. C’est vraiment fantastique. » Le sourire que vous recevez illumine votre journée.

Maintenant que je suis plus âgé et que j’ai quelques sous de plus, il m’arrive de donner de l’argent ou des cadeaux aux gens. La semaine dernière, j’ai acheté un bouquet de fleurs pour le médecin qui m’a fait mon injection contre le Covid, pour le remercier. Deux fois par an, je m’arrête là où quelqu’un tient régulièrement une pancarte dans la rue pour faire du commerce. Je lui remets 20 euros, lui dis que j’admire ses habitudes de travail et que je sais qu’il aura du succès dans les années à venir. Ensuite, je dois généralement l’aider à refermer sa mâchoire.

Dire à quelqu’un quelque chose comme « Hé, cette chemise bleue te va vraiment bien » peut vraiment améliorer sa journée.

J’aime jeter un coup d’œil dans les magasins d’antiquités. Il y a quelques années, je prenais mon café au même endroit tous les jours, j’ai donc appris à connaître certains des baristas. L’une d’entre eux était une cavalière passionnée, qui se produisait lors de spectacles et autres. Un jour, j’ai vu un petit article unique (et bon marché) pour chevaux dans un magasin, et je l’ai acheté pour elle. Quand j’ai pris mon café le lendemain, elle ne travaillait pas, alors j’ai demandé à quelqu’un de le mettre dans son casier. Un jour ou l’autre, quand je me suis approché de la fenêtre du drive-up, elle était là, et elle s’est illuminée.

« Vous n’avez pas idée à quel point j’ai apprécié votre cadeau », a-t-elle dit. « J’avais eu une journée atroce et je suis venue au travail avec une attitude terrible. Quand j’ai vu votre cadeau, ma journée a changé à 180 degrés. » À ce moment-là, j’avais honnêtement oublié que je lui avais donné quelque chose.

Lorsque vous avez l’esprit de chercher des occasions de faire une différence positive dans la vie des gens, vous pouvez trouver d’innombrables occasions qui ne coûtent pas d’argent, des occasions qui signifient vraiment beaucoup pour les gens.

Tom Tangen, Washington, États-Unis

________________

En tant que professeur, j’essaie d’inculquer à mes étudiants l’impact profond de l’expérience professionnelle sur l’éthique du travail, en classe et sur le terrain. Souvent, les étudiants sont trop préoccupés par leurs notes ou leur moyenne et ne réalisent pas que l’expérience compte lorsqu’ils postulent à un emploi après l’obtention de leur diplôme.

Qu’il s’agisse de bénévolat ou de service rémunéré, rien ne remplace l’expérience du « monde réel », car elle permet d’inspirer confiance à l’individu et lui donne le sentiment d’avoir un but.

Je vous souhaite bonne chance,

Dr Stephen P. Sowulewski, Virginie, États-Unis

____________________

Quels conseils aimeriez-vous donner aux jeunes générations ?

Chers lecteurs, si vous le souhaitez, vous pouvez aussi partager les valeurs de bien et de mal que la vie vous a apprises et transmettre le flambeau de cette expérience durement acquise aux générations futures. Nous avons le sentiment que la transmission de cette sagesse se perd au fil du temps alors qu’il s’agit d’une base morale indispensable aux générations futures pour pouvoir prospérer.

Envoyez-nous votre expérience et vos conseils pour les jeunes générations, ainsi que votre nom et vos coordonnées à redaction@epochtimes.fr ou par courrier : Epoch Times, À nos chères futures générations, 83 rue du château des rentiers, 75013 Paris.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ