À nos chères futures générations : les leçons de vie de Papy

Par À nos chères futures générations
22 août 2021
Mis à jour: 22 août 2021

Quelle que soit la façon dont vous choisissez de gagner votre vie, faire des affaires fait partie de la vie, et la façon dont vous menez votre vie est une partie essentielle de votre réussite en affaires. En d’autres termes, si vous voulez réussir dans les affaires, commencez par réussir votre vie.

J’ai la chance d’avoir des petits-fils jumeaux de 14 ans, l’un portant le nom de mon père et de moi-même, et l’autre, le nom du père et du grand-père de mon gendre.

Comme le font souvent les petits frères, les jumeaux se sont battus à mort lorsqu’ils étaient chez nous pendant les vacances de printemps au lac. La bagarre n’était pas physique, mais verbale, et ils se sont dit des choses haineuses et blessantes. J’ai mis fin à la bagarre, puis j’ai fait asseoir chaque garçon séparément pour une longue discussion sur le fait que c’était mal de parler de cette manière aux autres et surtout à la famille.

Le lendemain matin, j’ai demandé à Patrick, mon homonyme, s’il avait appris quelque chose et s’il se souvenait de ce que j’avais essayé de lui dire la veille. La réponse de Patrick a été : « J’aurais aimé que tu les écrives, Papy ! » Alors, je l’ai fait ! J’ai fait imprimer les points essentiels sur du papier fin, les ai fait encadrer et les ai exposés dans leur chambre pour qu’ils puissent se référer aux leçons de vie que j’essayais de leur inculquer. J’en ai également fait imprimer et encadrer trois autres pour mes trois autres petits-fils.

Mon objectif principal était d’enseigner à mes petits-fils que l’on ne réussit pas dans la vie en maltraitant et en trompant les autres, mais que le véritable succès s’obtient en menant une vie centrée sur les principes. Vous vous trompez vous-même si vous pensez le contraire, et la malhonnêteté personnelle a de graves répercussions. Malheureusement, les plus gros mensonges sont ceux que nous nous racontons à nous-mêmes.

C’est pourquoi je vous présente les Leçons de vie, que j’ai préparées il y a à peine quelques années.

Les Leçons de vie, par Patrick J. Calhoun, Jr. (alias Papy)

– La vie est un écho ! On récolte ce que l’on sème ! Dans la vie, on reçoit ce que l’on donne. Si tu es grossier et détestable envers les autres, le plus souvent, les autres seront grossiers et détestables envers toi.

– Goûtez vos mots avant de parler ! Si vos paroles sont amères et blessantes, il vaut mieux les avaler. Si vous les crachez, vous ne pourrez jamais les reprendre. Des excuses peuvent atténuer le choc, mais le mal est déjà fait.

– Tenez parole ! Dites ce que vous pensez et pensez ce que vous dites ! Honorez votre parole ! Votre parole est le fondement de votre réputation, et une bonne réputation a plus de valeur que l’argent.

– Ne criez jamais. Jamais ! Crier ou hurler est un comportement grossier, offensant et déplaisant. Les cris ne rendent pas plus valable le point que vous essayez de faire valoir. À moins de crier pour votre équipe favorite ou d’avertir que le pont est en panne, ne criez jamais !

– Traitez toujours les autres avec gentillesse, courtoisie, dignité et respect ! Le concierge doit être traité avec la même courtoisie que le président de l’entreprise. Nous sommes tous égaux dans notre condition humaine et méritons le respect, quelle que soit notre situation dans la vie.

– Les bonnes manières sont importantes ! Ce n’est pas pour vous-mêmes que vous devez avoir des bonnes manières, mais pour montrer du respect envers les autres. Les bonnes manières sont les éléments constitutifs d’une société civile.

– Nous ne sommes pas en contrôle de tout – ce sont les principes qui contrôlent tout ! Nous contrôlons nos actions, mais les conséquences qui en découlent sont contrôlées par des principes universels.

– Nous ne pouvons pas contrôler les autres ! La seule chose que nous pouvons contrôler est notre réaction face aux circonstances et aux actions des autres. On nous enseigne dans Proverbes 15:1 : « Une réponse douce calme la fureur, mais une parole dure alimente la colère. » (Louis Segond)

– Changez vos pensées et vous changez votre monde ! Les pensées positives donnent des résultats positifs. Que tu penses pouvoir le faire ou non, dans tous les cas, tu as raison.

– Ne faites pas de commérages et ne dites pas de mal des autres, même si c’est vrai. Le caractère d’une personne est évident, et le monde n’a pas besoin que vous le mettiez en évidence. En fait, dire du mal des gens est un mauvais reflet de votre propre caractère.

– Ne vous vantez jamais et ne vous glorifiez jamais, car cela vous fait paraître petit aux yeux des autres. Ces derniers remarqueront si vos talents mènent à l’accomplissement. Un acte d’humilité a bien meilleur goût qu’une humiliation résultant de l’orgueil, et l’orgueil est le fardeau que porte une personne insensée.

– Ne vous attardez pas sur vos erreurs ou vos malheurs, mais tirez-en des leçons et faites mieux à l’avenir ! Une attitude positive vous mènera au succès dans la vie et les gens voudront vous côtoyer.

– Assumez votre responsabilité personnelle ! Lorsque vous échouez ou que vous faites une erreur, assumez votre responsabilité personnelle sans chercher d’excuses ni blâmer les autres. Prenez la responsabilité de votre propre vie !

– Vivez dans la VÉRITÉ et rejetez le MENSONGE ! La culture populaire, l’industrie cinématographique, certains artistes et sportifs célèbres voudraient nous faire croire que le bonheur se trouve dans l’alcool, la drogue, les tatouages et le non-respect des limites morales. Rejetez le MENSONGE ! Le vrai bonheur se trouve dans une vie ordonnée, faite de discipline personnelle, de normes morales et de productivité.

– Choisissez vos batailles avec soin ! Il n’est pas toujours sage de débattre le bien-fondé de votre position si cela mène à la confrontation, même si vous avez peut-être raison. Il y a cependant certaines choses qui doivent être défendues et qui en valent les efforts, mais choisissez judicieusement.

La vie n’est pas facile, mais si vous maîtrisez ces leçons, la vie sera beaucoup plus facile. Utilisés correctement, ces principes réduiront les conflits, favoriseront la coopération et vous permettront de mériter le respect de vos pairs. La vie est trop courte pour être malheureux, et le fait de traiter les autres avec bienveillance et respect mène au bonheur !

Patrick James Calhoun, Jr. de l’Arkansas

_____________

Chère génération future :

Mon père, un homme sage et très gentil, nous racontait parfois l’histoire suivante. Lorsqu’il est arrivé aux États-Unis en 1922 en provenance de Slovaquie, il a emporté avec lui les mauvais souvenirs de la façon dont, parfois au milieu de la nuit, la police frappait à la porte et emmenait les gens en prison, les accusant de crimes qu’ils n’avaient pas commis. Les gens n’avaient aucun droit et ne pouvaient pas se défendre.

Mon père nous a raconté qu’alors qu’il se tenait à la rambarde du navire qui lui avait fait traverser l’océan Atlantique jusqu’en Amérique et alors qu’il qui naviguait devant la statue de la Liberté, il a pris une profonde inspiration et a senti la liberté. Toute sa vie, il a toujours dit que l’Amérique était le meilleur pays du monde… et il a toujours ajouté : « Mais si vous voulez que justice soit faite, vous devez être prêt à vous battre pour cela. Dans ce pays, vous pouvez le faire. »

Je me suis toujours souvenue de ses paroles et j’ai essayé de vivre selon elles. J’espère, chère génération suivante, que vous ferez de même. Chaque fois que vous rencontrez des situations dans la vie où vous êtes en mesure d’identifier où il existe des problèmes, n’ayez jamais peur de défendre ce qui est juste. Rappelez-vous que vos droits sont la force. Ne laissez jamais personne vous priver de votre liberté, surtout en ces temps agités où le mouvement socialiste-marxiste étrangle la vie et essaie de vous priver de vos libertés d’expression, de la presse, etc.

Les cimetières sont remplis d’âmes courageuses qui ont fait le sacrifice ultime pour vous, afin que vous ayez le droit de vous battre pour la justice dans tous les domaines, chaque fois que cela est nécessaire. Ne les laissez pas tomber. Ne vous décevez pas vous-même. Souvenez-vous de ce vieux dicton qui prédit qu’il ne suffit que de quelques hommes de bien qui n’interviennent pas pour que le mal s’épanouisse et triomphe.

Bonne chance. Vous en aurez besoin.

Catherine J. Knett, Virginie

_____________

Chères futures générations,

Comme j’ai maintenant plus de temps pour contempler et regarder en arrière mes plus de 30 années de médecine, j’ai retenu quelques conseils simples mais significatifs pour ceux qui grandissent.

Faites en sorte que chaque jour compte. Faites quelque chose avec intention au quotidien, aussi petit soit-il.

Pensez souvent aux autres. Il est facile d’être égocentrique et de ne penser qu’à soi. Mais c’est très enrichissant pour l’âme de penser à autrui et d’accomplir de bonnes actions, aussi petit que soit l’acte de bonté.

Ne paniquez pas si les choses ne se passent pas comme prévu dans la vie. La vie a tendance à se dérouler comme elle se doit. Ne résistez pas et ne vous rebellez pas trop si les choses ne vont pas comme vous le souhaitez. C’est peut-être pour le mieux.

Et enfin, réfléchissez bien. Même le fait de voter lors d’une élection locale est si important. Renseignez-vous sur le candidat. Posez des questions. Réfléchissez à l’avenir. Qu’est-ce qui a le plus de sens ? Si vous suivez ces étapes simples, je pense que la vie sera très enrichissante.

Laurette M. Ellis, MD, Floride

_____________

1. Souffrir à court terme, gagner à long terme. 2. On ne se trompe jamais en agissant bien. 3. Votre parole est votre obligation. Si vous rompez votre obligation envers une personne, vous risquez de ne jamais regagner sa confiance. 4. Si, au cours de votre vie, vous avez développé suffisamment de « vrais amis » pour les compter sur les doigts d’une main, des gens qui arrêteront ce qu’ils font et viendront à vos côtés en cas de besoin, quoi qu’il arrive, vous êtes une personne très chanceuse. Et si vous êtes un ami pour quelqu’un d’autre, soyez ce genre d’ami.

S. Thomas Tobias, Ohio

_____________

Quels conseils aimeriez-vous donner aux jeunes générations ?

Chers Lecteurs, si vous le souhaitez, vous pouvez aussi partager les valeurs de bien et de mal que la vie vous a apprises et transmettre le flambeau de cette expérience durement acquise aux générations futures. Nous avons le sentiment que la transmission de cette sagesse se perd au fil du temps alors qu’il s’agit d’une base morale indispensable aux générations futures pour pouvoir prospérer.

Envoyez-nous votre expérience et vos conseils pour les jeunes générations, ainsi que votre nom et vos coordonnées à redaction@epochtimes.fr ou par courrier : Epoch Times, À nos chères futures générations, 83 rue du château des rentiers, 75013 Paris.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ