A Pékin, Merkel a appelé à garantir « les libertés » de Hong Kong (porte-parole)

Par Epoch Times avec AFP
6 septembre 2019 Mis à jour: 6 septembre 2019

La chancelière allemande Angela Merkel a appelé publiquement vendredi à garantir « les libertés » de Hong Kong, à l’issue d’un entretien à Pékin avec le Premier ministre chinois Li Keqiang, après trois mois de manifestations dans le territoire autonome contre l’exécutif pro-Pékin.

« Les droits et les libertés des habitants de Hong Kong doivent être garantis. Les solutions ne peuvent être trouvées que par le dialogue », a déclaré Mme Merkel, selon des propos rapportés sur Twitter par son porte-parole, Steffen Seibert.

« Il faut tout faire pour éviter la violence », a ajouté la cheffe du gouvernement allemand, arrivée à Pékin pour une visite officielle avec une importante délégation commerciale.

-Des militants du mouvement pro-démocratie à Hong Kong demande son aide-

Avant son arrivée, des militants du mouvement prodémocratie à Hong Kong ont appelé Mme Merkel à l’aide, dans une lettre publiée mercredi par le quotidien Bild.

« Mme la chancelière Merkel, vous avez grandi en RDA. Vous avez fait l’expérience directe des horreurs d’un gouvernement dictatorial », ont rappelé ces militants, parmi lesquels Joshua Wong.

« Nous espérons que vous exprimerez votre inquiétude face à notre situation catastrophique et que vous ferez part de nos revendications au gouvernement chinois pendant votre séjour en Chine », ont-ils ajouté.

Angela Merkel devait être reçue vendredi soir à dîner par le président Xi Jinping, avant de gagner samedi la ville de Wuhan (centre), où elle doit s’adresser à des étudiants.

Lors de sa précédente visite en Chine l’an dernier, elle avait rencontré à Pékin des épouses d’avocats emprisonnés.

 

RECOMMANDÉ