À Pôle emploi, le nombre d’offres explose, atteignant à plusieurs reprises le million

Par Sarita Modmesaïb
10 septembre 2021
Mis à jour: 10 septembre 2021

Avec la crise sanitaire, le nombre d’offres d’emploi connaît une hausse considérable depuis l’été, atteignant même le million au mois de juin.

Si, en moyenne, les offres d’emploi tournaient autour de 700 000 pendant les mois d’été, la crise du virus du PCC et les confinements ont changé la donne.

Pôle emploi a comptabilisé environ 900 000 offres d’emploi pendant cet été 2021, soit une augmentation de 11 % par rapport à 2019, entre le 26 juillet au 22 août, relate ainsi Les Échos.

Dès le mois de juin, le nombre d’offres connaissait déjà une explosion inédite puisqu’elle atteignait le million. Et ce n’est pas fini puisque ce jeudi 9 septembre, le site de Pôle emploi affichait à nouveau le chiffre record de 1 012 024 offres d’emploi.

Une demande en forte hausse pour la santé et la restauration 

Les hausses les plus importantes concernent, sans surprise, la santé (+44,4 %), le commerce alimentaire et les métiers de bouche (+27,7 %), mais aussi le transport et la logistique (+18,8 %) ainsi que l’hôtellerie-restauration (+12,7 %).

L’épuisement des soignants lors du premier confinement associé à une augmentation de la demande face à la pandémie ont conduit au chiffre considérable de 68 598 postes. Ces offres concernent les métiers d’ambulanciers, infirmiers, aides-soignants, brancardiers…

Côté hôtellerie et restauration, les fermetures successives au cours de cette année ont dû achever la motivation des saisonniers qui font souvent face à de bas salaires et à la précarité…

En termes de chiffres, c’est encore le service à la personne qui cumule le plus d’offres avec 129 214 offres (au mardi 7 septembre), avec principalement des demandes d’aides à domicile et de gardes-malades. Ce secteur est suivi par celui du commerce, 118 805 offres, avec des postes de vendeurs, de commerciaux ou d’agents immobiliers.

Autre bonne nouvelle, 60 % des offres de poste concernent des contrats à durée indéterminée (CDI). 23 %, soit presque le quart, répertorient des offres d’intérim (224 296), et 19 % concernent des CDD, contrats à durée déterminée (164 458).

Il faut ainsi espérer que, parmi les 5 millions de demandeurs d’emploi (toutes catégories confondues en France métropolitaine), certains trouveront chaussure à leur pied, ou adopteront le tournant parfois difficile à prendre de la reconversion professionnelle…

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ