Il leur a suffi de sauver un premier chien – maintenant, une mère et son fils ont créé un organisme à but non lucratif pour aider les chiens des refuges

8 août 2018
Mis à jour: 5 avril 2019

Beaucoup de gens pensent que les chiens devraient être traités avec bienveillance et que nous devrions faire de notre mieux pour aider les chiens qui en ont vraiment besoin.

Jennifer McConn et son fils Roman, 6 ans, ressentent exactement la même chose, et ils ont consacré leur temps et leurs efforts à aider les chiens des refuges, en particulier ceux du Texas, dans le sud des États-Unis.

Mais ça n’a pas toujours été comme ça.

« Le sauvetage en général a été quelque chose que j’ai évité pendant la plus grande partie de ma vie », a déclaré Jennifer à Liftable. « Je ne pensais pas avoir le courage d’aider un animal dans une triste situation ou d’être capable de le laisser partir. »

Il est difficile de voir les situations dans lesquelles se trouvent les animaux des refuges, et pendant un certain temps, elle ne pouvait pas supporter d’être dans ce genre de situation.

Mais un jour, tout a changé quand Jennifer a rencontré Luna.

Un seul chien change tout

En juillet 2015, la femme et son fils ont adopté le toutou d’un refuge de mise à mort au Texas, ce qui l’a définitivement sensibilisée au sujet de la nécessité d’aider les chiens.

Elle a commencé à faire du bénévolat dans un refuge local ; Roman l’aidait aussi à faire des vidéos pour montrer les chiens à ceux qui étaient intéressés à les adopter.

Mais au cours du processus, elle a réalisé à quel point les conditions étaient mauvaises pour ces chiens dans les refuges.

Et après avoir déménagé dans l’État de Washington en 2016, elle s’est rendu compte à quel point les chiens du refuge du Texas vivraient mieux s’ils se trouvaient dans la région où elle vivait.

Considérant cela, Jennifer a décidé qu’elle et son fils seraient ceux qui les aideraient.

« C’était quelque chose qui semblait nous convenir naturellement, Roman et moi », a dit Jennifer.

Les McConn ont ensuite mis sur pied le Project Free Ride (PFR), un groupe qui se consacre exclusivement à amener les chiens des refuges d’abattage du Texas vers de meilleurs refuges ou des familles adoptives dans le nord des États-Unis.

Une chance pour ceux qui en ont besoin

Comme le décrit Jennifer, ce n’est ni une compagnie de transport ni une compagnie de sauvetage – c’est simplement une « communauté » dédiée à donner une nouvelle vie aux chiens de refuge.

En décembre 2016, ils ont organisé le premier transport de plus de 30 chiens provenant d’abris d’abattage au Texas pour être réinstallés dans des maisons et des abris dans l’État de Washington.

Ce voyage représente plus de 3 220 km environ et coûte des milliers d’euros, mais il est clair que cela en vaut la peine pour la famille.

Depuis lors, le duo mère-fils n’a cessé d’y travailler, engageant même une compagnie de transport pour amener les chiens à destination.

Roman aide aussi

CBS News a même mis Roman en vedette, montrant ses contributions à la cause. On dirait qu’il aime ce qu’il fait autant que sa mère.

« Roman est devenu le fer de lance de PFR », a dit Jennifer.

(Project Freedom Ride)

À ce jour, le Projet Freedom Ride compte plus de 25 000 adeptes sur Facebook, Jennifer et Roman ont sauvé plus de 1 000 chiens, et ils ne montrent aucun signe de ralentissement.

Chaque semaine, des photos sont affichées sur la page, montrant les chiens qu’ils ont sauvés et les chiens qui attendent avec impatience de trouver un bon foyer.

Il semble que tant qu’il y aura des chiens dans le besoin, Jennifer et Roman seront là pour leur donner une nouvelle et meilleure maison.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Projet Freedom Ride, en anglais.

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis.

Un chat errant se transforme de « Gros Minou » à « P’tit Prince »
après avoir vécu de dures épreuves pendant 2 ans

RECOMMANDÉ