Abandons d’animaux : l’identification des chats nés après 2012 est obligatoire

Par Suzanne Durand
6 janvier 2021
Mis à jour: 6 janvier 2021

Pour lutter contre les abandons d’animaux, la règlementation impose que les chats nés après le 1er janvier 2012 soient obligatoirement identifiés, par puce électronique ou par tatouage.

Dorénavant, il sera obligatoire de faire identifier un chat né après le 1er janvier 2012. D’après le ministère de l’Agriculture, l’animal devra être soit tatoué ou bien pucé.

À défaut d’identification, le propriétaire de l’animal non-identifié se verra sanctionné d’une contravention de 4e classe, c’est-à-dire d’une amende de 750 euros, qui sera doublée en cas de récidive.

Près de 100 000 chiens et chats abandonnés en France chaque année

En cas de perte, un animal identifié a 80 % de chances d’être retrouvé, car l’identification permet au maître d’être prévenu lorsque son animal est retrouvé. Le fichier I-CAD, géré par la Société d’identification des carnivores domestiques, contient le numéro de l’animal et les coordonnées de son propriétaire.

Chaque année, selon la Société Protectrice des Animaux (SPA), près de 100 000 chiens et chats sont abandonnés en France.

Focus sur la Chine – Chine en 2020 : dissimulation de la pandémie

Le saviez-vous ? 


Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ