Abandonnée à l’hôpital parce qu’elle est née sans bras ni jambes, elle démontre aujourd’hui qu’elle peut tout faire à sa façon

Par Epoch Times
11 juillet 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019

Une femme qui a été abandonnée il y a 37 ans par ses parents biologiques dans l’hôpital même où elle est née sans ses quatre membres révèle qu’elle peut tout faire.

Amy Brooks, de Pittsburgh, aux États-Unis, est née avec une maladie appelée syndrome de Roberts, mais sa famille adoptive l’a encouragée à être une femme saine et indépendante selon ses possibilités.

« Évidemment, je dois faire les choses très différemment de quelqu’un qui est en parfaite santé, mais je suis capable de les faire », a expliqué Amy au Daily Mail.

Elle reconnaît que c’est l’amour de sa famille adoptive qui l’a toujours encouragée.

« Au début, les médecins ne croyaient pas que je serais indépendante [un jour] », a-t-elle indiqué. « Mes parents n’ont pas accepté ça. »

Ses parents biologiques n’avaient tellement pas de compassion qu’après sa naissance, « ils sont même allés jusqu’à demander au personnel de l’hôpital de la mettre dans une chambre et de ne pas la nourrir », rapporte le Daily Mail.

La famille Brooks l’a adoptée presque immédiatement et s’est chargée de la réconforter et de lui donner tout son amour et son affection.

Amy raconte que ce n’était pas facile d’apprendre, mais au fil des ans, elle l’a fait et elle sait maintenant comment faire beaucoup de choses. Dans l’interview, elle a dit que quand elle était enfant, elle s’imaginait monter les escaliers et qu’après avoir réussi à le faire, elle a aussi appris à coudre, à cuisiner et à prendre des photos. Elle apprend maintenant à conduire.

Dans la vidéo ci-dessous, elle montre comment elle apprend à conduire. Elle a même produit la vidéo, car elle est capable d’installer elle-même l’équipement vidéo.

« J’utilise ma bouche, mon menton et mon épaule pour tout », explique-t-elle.

Elle se déplace également à l’aide d’une chaise roulante électrique et d’une prothèse.

Dans sa chaîne Youtube, appelée ‘How Does She Do It’ (Comment le fait-elle), elle montre aux personnes qui la suivent comment elle parvient à accomplir ses tâches quotidiennes sans ses membres.

« Ma chaîne YouTube n’était pas quelque chose que je voulais vraiment faire à ce moment-là. Être devant la caméra est intimidant, mais je pensais que c’était aussi une autre façon d’encourager les autres », a indiqué la jeune femme.

En ce qui concerne la réponse du public, elle dit qu’elle reçoit parfois des commentaires négatifs sur les réseaux sociaux, mais elle les rejette.

« Je ne me concentre que sur le positif, affronter leur négativité avec plus de négativité est une perte de temps. »

En 2014, elle a écrit son autobiographie et depuis lors, Amy a conquis de nombreuses personnes avec des conférences de motivation remplies d’enthousiasme.

RECOMMANDÉ