Un sans-abri donne son dernier dollar pour réparer les dégâts des émeutes de Portland : « Je voulais aider »

Par Epoch Times
18 octobre 2020
Mis à jour: 18 octobre 2020

Un sans-abri de Portland, dans l’Oregon, est félicité pour avoir donné tout son argent à la Société historique de l’Oregon après que des manifestants ont brisé les fenêtres du bâtiment lors d’une manifestation qui s’est transformée en émeute.

Le 11 octobre, une manifestation à Portland s’est transformée en émeute au cours de laquelle les manifestants ont renversé les statues d’Abraham Lincoln et de Theodore Roosevelt pour protester contre le Jour de Christophe Colomb et pour soutenir la Journée des peuples indigènes.

À l’intérieur de la Société historique de l’Oregon lors d’une manifestation pour la Journée de la colère des peuples autochtones, le 11 octobre 2020, à Portland, Oregon, États-Unis. (Nathan Howard/Getty Images)

Les manifestants ont également lancé des fusées éclairantes à l’intérieur du bâtiment de la Société historique de l’Oregon (SHO) et ont volé un patchwork commémoratif inestimable du bicentenaire du patrimoine afro-américain, fait à la main et cousu par 15 femmes d’origine africaine de Portland dans les années 1970.

Le directeur exécutif de la société, Kerry Tymchuk, a déclaré publiquement que l’OHS travaille avec diligence pour honorer les Amérindiens de l’Oregon.

Lorsque la nouvelle du vandalisme s’est répandue lundi matin, les dons ont commencé à affluer pour aider à réparer les dégâts.

Mais un don est sorti du lot.

Le directeur Tymchuk a reçu un mot, écrit à la main sur une simple serviette de table par un sans-abri nommé Oscar. La serviette était accompagné d’un maigre billet d’un dollar.

« Je suis sans-abri », disait le billet, « alors je n’ai pas grand-chose à vous donner, juste une partie de l’argent de ma mendicité. Mais j’ai vu que vos fenêtres étaient brisées et j’ai voulu vous aider. »

(Oregon Historical Society)

Le mot remerciait également le personnel de l’Oregon Historical Society, qui lui avait offert une visite gratuite.

« Aucun [de ces dons] ne m’a autant affecté qu’un cadeau de notre voisin, Oscar », a déclaré M. Tymchuk, ajoutant que la SHO est reconnaissante pour les nombreux dons qui ont afflué de la communauté au fil des ans.

« Nous avons été reconnaissants de recevoir de nombreux dons généreux au fil des ans, certains dépassant le million de dollars et plus. Aucun don ne nous a autant touchés — la société et moi-même — que ce don de 1 dollar », a ajouté M. Tymchuk.

Focus sur la Chine – ETAC : lutter contre le prélèvement forcé d’organes

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ