Un sans-abri, qui était sur le point de perdre son chihuahua, pleure quand quelqu’un décide de l’aider

Par La Gran Epoca
24 août 2019 Mis à jour: 24 août 2019

Une femme du nom de Berni Gutierrez, une résidente de Duarte, en Californie (États-Unis), sortait d’un centre commercial en janvier 2018 lorsqu’un sans-abri l’a approchée pour lui demander quelque chose d’inhabituel.

Cet homme n’a demandé ni nourriture, ni argent, ni rien pour lui. C’était quelque chose pour son amie : il avait besoin d’un permis pour sa chienne.

Hector a un petit animal de compagnie, un chihuahua nommé Amy, qui avait l’air bien soigné, même si elle était un peu excentrique : la chienne portait une robe et du vernis à ongles.

La femme a parlé à Hector et elle a été surprise par son histoire : il n’a pas pu obtenir de permis pour son chien parce qu’il était sans domicile fixe, et sans permis, la police et les services vétérinaires menaçaient de lui enlever son animal.

Afin de l’aider, la femme a appelé son amie Piper Wood, la fondatrice de l’association locale Hand in Paw Dog Rescue, et s’est souvenue de ce que Hector lui avait dit :

« Mon amie m’a dit : ‘Il s’occupe très bien de la chienne' », a raconté Mme Piper à The Dodo. « Et il s’est mis à pleurer quand il a parlé d’elle. »

« Alors j’ai dit : ‘Tu sais quoi ? Aidons cette personne. Je serai là dans 10 minutes.' »

Piper a rencontré Hector, et bien que ce soit parfois difficile de comprendre son discours, il était clair qu’il aimait son chien, malgré sa situation de vie.

« Elle est mieux traitée que la plupart des chiens qui sont dans des maisons parce qu’il est avec elle 24 heures sur 24 », a ajouté Piper. « Le chien l’aime et il aime son chien ; ils sont tout l’un pour l’autre. »

Puis Piper lui a proposé de l’aider avec Amy. Non seulement elle l’a aidé à obtenir un permis, mais elle a aussi stérilisé, micropucé et vacciné l’animal et elle a résolu ses problèmes dentaires.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Hand In Paw. (@handinpaw) le

Piper a aussi remarqué que Hector la promenait dans un caddie de supermarché, ce qui était techniquement illégal. Elle a donc pensé à un moyen d’aider non seulement l’animal, mais aussi Hector.

« Je fais des sauvetages de chiens, donc je sauve des chiens, mais parfois il y a une personne derrière ce chien et vous devez les aider tous les deux », a-t-elle raconté à The Dodo.

Puis, avec l’aide de Hand in Paw, elle l’a surpris avec une poussette pour chien où il y avait aussi de la place pour ses affaires !

C’était un cadeau qui change la vie, et Hector était extrêmement reconnaissant.

« Il pleurait », se souvient Piper. « Il m’a dit que j’étais sa sœur : ‘Merci, ma sœur. Tu es la seule famille que j’aie’, m’a-t-il dit. Puis j’ai commencé à pleurer aussi. C’était vraiment gentil. »

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Hand In Paw. (@handinpaw) le

Piper n’a pas fait ça toute seule, elle a reçu de l’aide et des dons des personnes qui la suivent sur Instagram après qu’elle a partagé l’histoire d’Hector sur le réseau social. Elle a été surprise et bouleversée par le grand élan d’entraide qui l’a soutenue.

« C’est incroyable de pouvoir changer la vie de quelqu’un, mais j’ai reçu de l’aide de tant de personnes. »

Pour Piper, aider Hector, c’était aussi voir à travers la préjugés sur les sans-abri qui possèdent des chiens, et savoir que malgré tout, ce chien était aimé et recevait tous les soins nécessaires.

« Parfois, on voit des sans-abri avec des chiens et parfois, on se dit que ‘ce chien serait mieux ailleurs' », a écrit Piper.

RECOMMANDÉ