Accident de travail dramatique : un chauffeur routier meurt écrasé sur le site de Swiss Krono, à Sully-sur-Loire

Par Michal Bleibtreu Neeman
5 novembre 2020
Mis à jour: 5 novembre 2020

Un terrible accident du travail a eu lieu ce lundi 2 novembre, en fin d’après-midi, sur le site de l’entreprise Swiss Krono à Sully-sur-Loire. Un transporteur de nationalité portugaise qui venait récupérer de la marchandise est décédé, après avoir été écrasé par une palette des panneaux en bois de 1,7 tonne. Le chauffeur routier, âgé de 49 ans, est mort sur le coup.

Le tragique accident de travail est survenu vers 17 h, ce lundi après-midi, sur le site de l’entreprise Swiss Krono, à Sully-sur-Loire, spécialisée dans la construction et la décoration, et l’un des acteurs majeurs sur le marché des matériaux à base de bois.

Le chauffeur d’une société de transport, âgé de 49 ans, est décédé « après avoir été écrasé par des panneaux en bois », a confirmé le chef d’escadron Heddy Cherigui, commandant la compagnie de gendarmerie de Gien, selon La République du Centre.

« Une palette de grandes particules orientées (OSB), pesant 1,7 tonne, est tombée lors du chargement du camion », a précisé Vincent Adam, président de Swiss Krono, selon cette même source. La palette s’est détachée, alors que le transporteur portugais était entrain de charger des palettes sur un camion. Le transporteur, qui conduisait le camion, a été grièvement blessé et n’a pas pu être réanimé, malgré l’intervention des secours.

Pour le moment, il reste à vérifier s’il s’agit d’une erreur humaine de la part de conducteur du chariot-élévateur ou d’une consigne de sécurité qui n’ a pas été suivie. L’inspection du travail a été saisie.

Une enquête ouverte

« Une enquête pour homicide involontaire dans le cadre du travail a été ouverte afin de déterminer le déroulement des faits et les circonstances exactes de l’accident qui ont conduit à la mort de cet homme », a affirmé Loïc Abrial, procureur de la République de Montargis.

L’enquête a été confiée à la brigade de gendarmerie de Gien. De son côté, Swiss Krono a ouvert une cellule d’aide psychologique, notamment pour ses salariés qui ont été témoins du drame, rapporte France Bleu.

Selon France Bleu, cet accident n’est pas le premier à être survenu dans cette usine. Deux autres cas ont eu lieu en octobre 2012 et en février 2013.

FOCUS SUR LA CHINE – Une crise immobilière fait scandale en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ