Accord entre la Syrie et les Emirats pour la construction d’une centrale photovoltaïque

Par Epoch Times avec AFP
11 novembre 2021
Mis à jour: 11 novembre 2021

Le gouvernement syrien a signé un accord avec un consortium de compagnies émiraties pour la construction d’une centrale photovoltaïque, ont annoncé les médias officiels syriens jeudi, deux jours après la visite à Damas du chef de la diplomatie des Emirats arabes unis.

Selon l’agence officielle syrienne Sana, « le ministère de l’Electricité a signé un accord de coopération avec un consortium de compagnies émiraties pour la construction d’une centrale photovoltaïque d’une puissance de 300 mégawatts ».

Dans les environs de Damas

Cette centrale sera construite dans la région de Wedyan al-Rabih, près de la centrale électrique Techrine dans les environs de Damas.

L’accord avait été approuvé par le gouvernement syrien le mois dernier et le ministre syrien de l’Economie et du Commerce extérieur Mohammad Samer al-Khalil avait estimé qu’il donnait le coup d’envoi d’investissements futurs.

-Le ministre syrien de l’Économie et du Commerce extérieur Mohammad Samer al-Khalil a donné son accord pour une coopération avec un consortium de compagnies émiraties pour la construction d’une centrale photovoltaïque. Photo de LOUAI BESHARA/AFP via Getty Images.

La Syrie mise sur les Emirats, riche pays pétrolier du Golfe, pour sortir de son isolement après 11 ans de guerre qui ont dévasté son économie, dont le secteur de l’énergie.

Rencontre avec le président Bachar al-Assad

Les rationnements de courant peuvent atteindre près de 20 heures par jour dans certaines zones tenues par le régime, en raison du manque de fioul et de gaz pour faire fonctionner ses centrales.

Mardi, le chef de la diplomatie émiratie, Abdallah ben Zayed al-Nahyane, avait rencontré le président Bachar al-Assad, lors de la première visite à Damas d’un haut responsable émirati depuis le début de la guerre en 2011, un déplacement critiqué par les Etats-Unis.

Les Emirats, comme les cinq autres monarchies arabes du Golfe, avaient rompu en février 2012 leurs relations diplomatiques avec la Syrie au moment où la répression sanglante de manifestations prodémocratie se transformait en guerre complexe et dévastatrice.

Abou Dhabi a rouvert en décembre 2018 son ambassade à Damas, mais les relations étaient restées froides.


Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ