Pornhub, un des sites les plus consultés en France, accusé d’héberger de la pédopornographie et d’encourager les viols et l’exploitation sexuelle

Par afp
24 décembre 2020
Mis à jour: 25 décembre 2020

Dans un article intitulé «The children of Pornhub» («Les enfants de Pornhub» en français) publié le 4 décembre 2020, le quotidien américain The New York Times affirme que le populaire site pornographique Pornhub contient des vidéos montrant des viols et d’exploitation sexuelle de mineurs.

Lâché par Mastercard et Visa, critiqué au Canada où il est basé, Pornhub, l’un des sites porno les plus populaires de la planète, est accusé d’héberger des vidéos pédopornographiques et de viols. Le site controversé était classé au 12e rang des sites les plus consultés en France selon SimilarWeb.

A l’origine de ce nouveau scandale: la publication d’un article du New York Times affirmant que le site proposait des contenus illicites, et interpellant le Premier ministre canadien Justin Trudeau, « qui se dit féministe ».

« Pourquoi le Canada accueille-t-il une entreprise qui diffuse dans le monde des vidéos de viol? », interrogeait son auteur, Nicholas Kristof.

Parmi les 6,8 millions de nouvelles vidéos publiées sur le site chaque année, « beaucoup montrent des abus perpétrés sur des enfants et de la violence non consentie », selon le quotidien américain.

Les premières répercussions n’ont pas tardé: Mastercard et Visa ont annoncé jeudi que leurs cartes de crédit ne pourraient plus être utilisées dans l’immédiat pour effectuer des paiements sur Pornhub.

Pornhub, basé physiquement à Montréal et fiscalement au Luxembourg.

Vingt parlementaires canadiens ont envoyé fin novembre une lettre ouverte au ministre de la Justice demandant au gouvernement de prendre « rapidement » des mesures contre Pornhub et sa société mère, MindGeek, basée à Montréal.

« Au cours des deux dernières années, MindGeek a attiré l’attention sur elle à l’échelle internationale en raison de l’exploitation réelle de femmes et de mineurs », soulignaient-ils.

Environ 10.000 signalements de cas d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet sont traités chaque mois par Cyberaide, le centre canadien qui reçoit et traite les signalements du public.

La régulation de contenus illégaux de Pornhub, qui a recensé 42 milliards de visites en 2019, est pointée du doigt depuis plusieurs années.

En 2019, plusieurs grands groupes, dont Unilever et Kraft Heinz, avaient déjà pris leurs distances avec le site après un article du journal britannique The Sunday Times qui expliquait avoir trouvé sur la plateforme des contenus illégaux, dont des vidéos de pédopornographie.

Nouvel Horizon – Un expert en sécurité électorale dévoile tout

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ