Les actions de Twitter continuent de chuter après le bannissement de Trump

Par Jack Phillips
21 janvier 2021
Mis à jour: 21 janvier 2021

Les actions de Twitter – depuis le bannissement permanent du président Donald Trump – ont encore baissé lundi avant un léger rebondissement.

Lundi, vers 11 h 20, le titre de la société de San Francisco s’échangeait à 44,96 dollars, soit une baisse d’environ 0,50 %. Plus tôt dans la journée, les actions se négociaient en dessous de 44,60 $. Mais à 15 h 30, les actions de Twitter ont atteint 45,81 dollars.

Le 6 janvier, lors de la session conjointe du Congrès, les actions de la société se négociaient à 53,26 dollars. À ce stade, Twitter a perdu au moins 15 % de sa valeur depuis le début de l’année 2021.

La semaine dernière, l’analyste de CNBC Jim Cramer a averti que l’action de Twitter pourrait chuter encore plus à cause du bannissement de Trump.

« Je pense qu’il y a beaucoup de gens qui savaient littéralement que le président était la personne la plus importante » sur Twitter, a-t-il dit, ajoutant que « ils tenaient à continuer à le suivre, et à suivre les gens qui parlaient de lui ».

« Et vous vous êtes retrouvé avec cette vague sans fin, cette toile que le président a créée, et puis ce fut l’action et la réaction, donc je pense que le facteur de surprise d’aller sur Twitter, qui était bien sûr le président, est parti » a-t-il écrit. Donald Trump avait plus de 88 millions de followers et ses tweets étaient généralement les plus engagés en termes de retweets, commentaires ou « likes ».

Jack Dorsey, PDG de Twitter, témoigne devant le Congrès à Washington le 5 septembre 2018. (Drew Angerer/Getty Images)

Et le site web d’affaires et d’économie Investorplace a noté que l’on craint un « effet de ricochet potentiellement lié à l’interdiction de la plate-forme du président Trump » qui pourrait entraîner une nouvelle baisse des actions. Le site a noté que les utilisateurs quitteront probablement Twitter pour d’autres plateformes par crainte de la censure.

Parallèlement, à la suite de la suspension du compte permanent de Donald Trump, la responsable des relations publiques sur Twitter, Vijaya Gadde, a été vue dans une vidéo ayant fait l’objet d’une fuite. Elle parlait des politiques que la plateforme de médias sociaux allait poursuivre par la suite.

« Au-delà de la désamplification, nous allons faire des théories de conspiration – nous allons suspendre ces comptes de façon permanente », a déclaré Vijaya Gadde dans une vidéo qui a fait l’objet d’une fuite. Twitter a confirmé aux médias son authenticité.

« Donc, une grande partie de notre apprentissage ici vient d’autres marchés. C’est pourquoi nous avons le sentiment que c’est le cas, c’est notre approche globale », a-t-elle déclaré à propos de la prochaine vague de suspensions de comptes. Elle a ajouté : « Nous devons être très attentifs à être en mesure d’appliquer toutes ces politiques ou décisions d’exécution que nous prenons à une certaine échelle. »

Twitter a expliqué qu’il avait interdit le compte de Trump à la lumière de l’intrusion au Capitole américain. Il a affirmé que les commentaires de Donald Trump sur la plateforme pouvaient inciter à la violence, bien que celui-ci n’ait jamais appelé ses supporteurs à commettre des actes violents.

Élections américaines – Renseignement américain : Chine immiscée dans l’élection

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ