Un ado accro aux jeux vidéo meurt après avoir passé toute la nuit à jouer à des combats en ligne

Par Isabel Valencia-La Gran Epoca
8 novembre 2019 Mis à jour: 8 novembre 2019

Un adolescent est décédé fin octobre en Thaïlande après avoir passé la nuit à jouer à des jeux vidéo en ligne. Ses parents dévastés demandent aux autres parents d’avoir plus de contrôle sur leurs enfants.

Les parents de Piyawat Harikun, un jeune homme de 17 ans, ont trouvé une scène déchirante lorsqu’ils ont vu leur fils allongé sur le sol près de son ordinateur après avoir passé la nuit à jouer à des jeux vidéo en ligne pendant les vacances scolaires, selon Daily Mail.

Après avoir terminé les cours fin octobre, le garçon, qui était un très bon élève, a passé ses vacances dans son passe-temps favori, qui est malheureusement devenu la dépendance qui allait lui coûter la vie. D’après ses parents, il aimait rester dans sa chambre toute la nuit et même la journée suivante, en jouant à des combats multijoueurs en ligne, selon le même média.

Ses parents inquiets apportaient de la nourriture dans sa chambre à Udon Thani, dans le nord de la Thaïlande, et l’encourageaient à arrêter de jouer, même s’il ignorait les avertissements de ses parents. Bien que le garçon ait promis de réduire ses heures de jeu, il n’a pas réussi à le faire avant qu’il ne soit trop tard.

Son père, Jaranwit, un officier de l’armée de l’air, est allé dans sa chambre lundi après-midi et l’a trouvé effondré près de la chaise d’ordinateur, sur une tour de PC qui gisait sur le sol. Il y avait beaucoup de boîtes de nourriture sur le bureau et une bouteille de boisson gazeuse à ses pieds, tandis que les écouteurs étaient sur le dessus d’une autre tour d’ordinateur qui se trouvait sur le bureau à côté du moniteur, selon The Sun.

Bien que Jaranwit ait essayé de le ranimer, ce fut en vain parce qu’il était déjà mort. « J’ai appelé son nom et j’ai dit ‘réveille-toi, réveille-toi’, mais il n’a pas répondu. Je pouvais voir qu’il était mort », se souvient l’homme.

Un examen médical a conclu que sa mort est due à un accident vasculaire cérébral, que les médecins pensent avoir été causé par l’utilisation de l’ordinateur toute la nuit sans repos.

Pour Jaranwit, il s’agit d’un signal d’alarme pour tous les parents dont les enfants jouent à des jeux vidéo et qui n’arrivent pas à les contrôler. Il assure que les parents ne devraient pas laisser leurs enfants devenir obsédés par les jeux vidéo.

« Mon fils était intelligent et il a toujours très bien réussi à l’école, mais il avait un gros problème d’addiction au jeu », a indiqué Jaranwit. « J’ai essayé de l’avertir au sujet de ses longues et interminables heures de jeu, et il a promis de les réduire, mais il était trop tard », a-t-il reconnu. « Il est mort avant d’avoir eu la chance de changer », ajoute le père en deuil.

« Je veux que la mort de mon fils soit un exemple et un avertissement pour les parents dont les enfants sont dépendants au jeu. Ils doivent être plus stricts quant aux heures de jeu de leurs enfants, sinon ils pourraient finir comme le mien », conseille Jaranwit.

Le corps du garçon a été transporté de l’hôpital à un temple bouddhiste voisin où son père dévasté l’attendait pour organiser des funérailles.

En 2018, l’Organisation mondiale de la santé a officiellement reconnu la dépendance aux jeux vidéo comme une maladie. Cela signifie que les amateurs de jeux vidéo peuvent maintenant obtenir de l’aide pour combattre leur dépendance, a déclaré The Sun.

RECOMMANDÉ