Un adolescent invente le soutien-gorge EVA, qui détecte le cancer du sein, après que sa mère a vaincu deux cancers

15 février 2019 Mis à jour: 5 avril 2019

Julian Rios Cantu a presque perdu sa mère d’un cancer du sein après un diagnostic en 2013, et l’expérience traumatique l’a inspiré à développer une nouvelle invention révolutionnaire.

L’étudiant mexicain âgé de 19 ans a inventé un soutien-gorge, avec l’aide de son ami et partenaire commercial Antonio Torres, après avoir vu la mère de Julian et la grand-mère d’Antonio lutter respectivement contre le cancer du sein. Mais ce n’est pas n’importe quel soutien-gorge : ce sous-vêtement est équipé d’un mécanisme technologique sophistiqué qui permet de détecter les premiers signes de tumeurs cancéreuses dans les seins.

Les symptômes de la mère de Julian Rios Cantu n’ont pas été détectés suffisamment tôt. Un diagnostic précoce inexact les a amenés à croire que le cancer était malin, mais ce n’était malheureusement pas vrai. La mère de Julian a survécu, mais a perdu ses deux seins et a subi un traumatisme émotionnel et physique important en conséquence.

Le lien de Julian Rios Cantu avec sa mère est maintenant plus fort que jamais et l’adolescent tenace est déterminé à ce qu’aucune femme n’ait plus à vivre la même expérience.

Il apprécie le fait que bien que sa mère a souffert, elle a quand même été l’une des plus chanceuses : « J’ai réalisé que si c’était le cas pour une femme avec une assurance privée et une mentalité de prévention, alors pour la plupart des femmes des pays en développement, comme le Mexique d’où nous venons, le résultat n’aurait peut-être pas été une mastectomie mais la mort », a dit Cantu à TechCrunch.

Julian Rios Cantu ne croit pas que les femmes défavorisées devraient être plus exposées aux risques périlleux pour la santé que les femmes plus riches. Il souhaite également que le nouveau soutien-gorge soit abordable.

C’est un jeune homme extraordinaire : alors que beaucoup d’adolescents boivent du soda et se contentent de pizzas froides pour jouer plus longtemps à des écrans de jeux vidéo, Julian Rios Cantu est en train de transformer des vies et des pronostics pour les femmes de tous âges, à travers le monde.

Sans aucun doute.

Une fois que la décision a été prise d’aller de l’avant avec la nouvelle invention, Julian Rios Cantu a pris le temps de faire des recherches approfondies sur le cancer du sein : il avait besoin de savoir exactement à quoi il faisait face. Ses prochaines étapes étaient moins intensives en fait de travail. Il a breveté son idée d’un soutien-gorge permettant de détecter le cancer, a recruté des amis doués dans son modèle commercial et a commencé à développer des produits.

Photo gracieuseté de Higia Technologies

Julian Rios Cantu et Antonio Torres ont mis en place un site Web pour le nouveau nom « Higia Technologies », et le soutien-gorge propose déjà un certain nombre d’exemplaires en pré-vente.

Le soutien-gorge porte le nom de « EVA » – éthylène-acétate de vinyle. Le site Web décrit le soutien-gorge comme « le premier vêtement portable intelligent et non invasif conçu pour détecter les anomalies dans les schémas thermiques du sein, un indicateur de la présence possible d’un cancer du sein ».

Le soutien-gorge utilise des capteurs thermiques sophistiqués, et les données collectées permettent de cartographier la répartition de la chaleur sur les seins de la cliente : les tumeurs émettent plus de chaleur que les tissus normaux, et c’est grâce à cela que tient l’outil de diagnostic.

Ce diagnostic préliminaire éliminerait la nécessité de consulter un médecin, ce qui, pour de nombreuses femmes ayant un accès limité aux soins de santé, pourrait faire la différence entre survie et diagnostic terminal.

La technologie du soutien-gorge est fiable. Julian Rios Cantu a déjà supervisé des essais approfondis afin d’essayer, de tester et de mieux comprendre la technologie. Higia Technologies rapporte que la spécificité du soutien-gorge EVA est de 81,7 %. 153 femmes volontaires ont été testées ; dont 33 avaient déjà un cancer du sein confirmé par mammographie ou biopsie.

Le cancer du sein est un problème extrêmement personnel, souvent privé et très émotionnel. La technologie standardisée du soutien-gorge EVA aide à éliminer le risque d’erreur humaine dans l’auto-diagnostic, en particulier lorsque la peur ou la paranoïa peut altérer le degré d’engagement d’une femme envers la santé de son propre corps.

Julian Rios Cantu, Antonio Torres et Higia Technologies souhaitent toujours mener d’autres essais cliniques au Mexique.

Higia technologies a reçu des financements enthousiastes de plusieurs sources. En 2017, la société ambitieuse a reçu 120 000 $ US (environ 106 200 €) des investisseurs Y Combinator, une société mère américaine qui est également responsable de Dropbox, Airbnb, Stripe et Reddit.

L’industriel Julian Rios Cantu s’est vu décerner la Médaille présidentielle de la science et de la technologie du Mexique, et le magazine Forbes du Mexique a même nommé Higia Technologies parmi les « 30 entreprises les plus prometteuses de 2018 ».

L’impact potentiel du soutien-gorge EVA change littéralement la vie. Julian Rios Cantu, nous sommes impressionnés.

Avez-vous été, ou quelqu’une que vous connaissez a-t-elle été affectée par le cancer du sein ? Partagez cet article et l’incroyable invention de Julian avec tous vos amis – vainquons le cancer ensemble !

Version originale

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Un père se retrouve en fauteuil roulant après une lutte difficile contre le cancer
– mais regardez ce qui se passe le jour du mariage de sa fille !

RECOMMANDÉ