Une adolescente victime de harcèlement participe au concours « Miss Angleterre » dans l’espoir d’aider les autres

Par Louise Bevan
5 janvier 2021
Mis à jour: 5 janvier 2021

Une adolescente qui a réussi à surmonter le harcèlement subi pendant sa scolarité a l’occasion de témoigner au monde entier le calvaire qu’elle a vécu en participant au concours de beauté de Miss Angleterre.

Rheanna Cartier, mannequin de 17 ans, de Kingham dans l’Oxfordshire, en Angleterre, a été sélectionnée pour le concours wildcard de la finale de Miss Angleterre, qui doit avoir lieu en juillet 2021. Elle espère utiliser cette opportunité pour plaider contre le harcèlement et aider les autres à surmonter les souffrances qu’elle a elle-même connues.

(Avec l’aimable autorisation de Rheanna Cartier)

« Je changeais d’école presque chaque année parce que nous déménagions souvent », a déclaré Rheanna au South West News Service (SWNS), selon Fox News. « Je me souviens du jour où, dès mon premier jour dans une nouvelle école, j’avais 13 ans, un groupe de filles de la classe supérieure a commencé à me traiter de tous les noms. »

Rheanna enfant. (Avec l’aimable autorisation de Rheanna Cartier)

« J’avais parlé à un garçon de leur classe qui était très prisé et j’ai pensé alors que c’était juste par jalousie », a-t-elle expliqué. Je me souviens qu’une fois, l’une d’entre elles m’a dit : « Pourquoi ne te suicides-tu pas tout simplement ? C’était très brutal. »

Rheanna s’est retrouvée ostracisée, sans amis, car bien sûr, « personne ne voulait être ami avec quelqu’un qui se faisait insulter ».

Au fil du temps, la situation n’a fait qu’empirer. « Pendant longtemps, je l’ai ignorée, mais après quelques mois, je ne pouvais plus m’empêcher de réagir », a expliqué Rheanna au Wilts and Gloucestershire Standard. « Mais le fait d’avoir réagi ma apporté beaucoup d’ennui. »

Rheanna a commencé à détester aller à l’école, sa mère était souvent convoquée à l’école, car elle ne travaillait plus.

Lorsqu’elle a eu 14 ans, les parents de Rheanna ont suivi la recommandation d’une amie et ont envoyé leur fille à Skals Efterskole, un internat international au Danemark, pour y passer ses examens. Pour Rheanna, l’expérience a été « transcendante ».

Rheanna au cours de ses premières années d’école. (Avec l’aimable autorisation de Rheanna Cartier)

« J’ai commencé à manger sainement, à travailler sur moi-même et à prendre soin de moi », dit-elle au SWNS. « Sans cela, je ne sais pas ce que j’aurais fait. Je n’aurais jamais pu m’en remettre et je pense que cela n’aurait pu qu’empirer. »

De retour dans l’Oxfordshire, Rheanna termine actuellement un diplôme en immobilier. Cependant, avec une confiance renouvelée et le désir de se lancer dans de nouvelles expériences, elle s’est inscrite au concours de beauté de Miss Angleterre.

(Avec l’aimable autorisation de Vanitas Life via Rheanna Cartier)

Rheanna a déclaré à Oxford Mail que lorsqu’elle était enfant, elle avait toujours voulu participer au concours, considérant que ce serait quelque chose d’amusant à faire. Cependant, le désir de participer réellement est apparu lorsqu’elle a vu une publicité. Elle s’est alors inscrite et a soumis quelques photos et une biographie.

Elle fait maintenant partie des 19 candidates sélectionnées pour le concours « wildcard. »

Ce serait « bien de gagner », a déclaré Rheanna, mais le véritable intérêt est simplement de pouvoir être elle-même.

« Je ne vais pas laisser des brutes m’empêcher de faire ce que je veux faire », a-t-elle déclaré. « Je veux aider d’autres personnes qui n’ont peut-être pas eu la chance que j’ai eue d’échapper à leurs tyrans. Cela touche tellement de gens et je pense que ce concours pourrait me donner l’auditoire dont j’ai besoin pour aider d’autres personnes. »

(Avec l’aimable autorisation de Vanitas Life via Rheanna Cartier)
(Avec l’aimable autorisation de Rheanna Cartier)

L’actuelle Miss Angleterre, le Dr Bhasha Mukherjee, porte le titre depuis août 2019 ; le concours de 2020 a été retardé en raison de la pandémie. M. Mukherjee, médecin, a repris son travail à l’hôpital Pilgrim de Boston, dans l’est de l’Angleterre, pour combattre en première ligne le virus du PCC (virus du Parti communiste chinois), communément appelé le nouveau coronavirus.

Également candidate aux multiples talents, Rheanna, une Miss Angleterre pleine d’espoir, a un conseil à donner aux personnes qui cherchent à reconstruire leur vie, à savoir chercher de l’aide, rester en bonne santé et prendre soin d’elles-mêmes.

« Je veux montrer aux autres victimes qu’il y a de la lumière au bout du tunnel, et que les moments difficiles que nous traversons peuvent nous donner la force et la motivation pour l’avenir », a-t-elle déclaré.

(Avec l’autorisation de Vanitas Life via Rheanna Cartier)
(Avec l’aimable autorisation de Rheanna Cartier)

ÉLECTIONS AMÉRICAINES – Trump : des quantités massives de preuves de fraude

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ