Affaire des sous-marins : la France rappelle ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie après la rupture du « contrat du siècle »

Par Epoch Times avec AFP
18 septembre 2021
Mis à jour: 18 septembre 2021

Vendredi 17 septembre, la France a rappelé ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie, une décision sans précédent vis-à-vis de deux alliés historiques, après le torpillage d’un méga-contrat de sous-marins français à Canberra.

« À la demande du Président de la République, j’ai décidé du rappel immédiat à Paris pour consultations de nos deux ambassadeurs aux États-Unis et en Australie », a annoncé le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian dans un communiqué. « Cette décision exceptionnelle est justifiée par la gravité exceptionnelle des annonces effectuées le 15 septembre par l’Australie et les États-Unis », a-t-il ajouté.

« L’abandon du projet de sous-marins de classe océanique qui liait l’Australie à la France depuis 2016, et l’annonce d’un nouveau partenariat avec les États-Unis visant à lancer des études sur une possible future coopération sur des sous-marins à propulsion nucléaire, constituent des comportements inacceptables entre alliés et partenaires, dont les conséquences touchent à la conception même que nous nous faisons de nos alliances, de nos partenariats et de l’importance de l’indopacifique pour l’Europe », a martelé Jean-Yves Le Drian.

« Nous regrettons qu’ils aient franchi ce pas »

« Nous avons été en contact étroit avec nos partenaires français à propos de leur décision de rappeler l’ambassadeur à Paris pour consultations. Nous regrettons qu’ils aient franchi ce pas, toutefois nous resterons engagés dans les jours à venir pour résoudre nos différends, comme nous l’avons fait à d’autres moments de notre longue alliance », a réagi sous couvert d’anonymat un responsable de la Maison-Blanche.

Ned Price, porte-parole de la diplomatie américaine, a déclaré dans un tweet : « Nous espérons pouvoir continuer notre discussion sur ce sujet à haut niveau dans les prochains jours, y compris à l’Assemblée générale de l’Onu la semaine prochaine » à New York.

Soirée de gala annulée

L’ambassade de France à Washington a confirmé que les autorités françaises annulaient un gala prévu vendredi soir dans la capitale américaine. La réception, à la résidence de l’ambassadeur de France à Washington, était censée célébrer l’anniversaire de la bataille de Chesapeake Bay, décisive dans la guerre d’indépendance des États-Unis, conclue par une victoire de la flotte française sur la flotte britannique, le 5 septembre 1781.

La décision des autorités françaises intervient après l’annonce du Président américain Joe Biden mercredi soir, d’un partenariat stratégique avec le Royaume-Uni et l’Australie, incluant la fourniture de sous-marins américains à propulsion nucléaire à Canberra, qui a sorti de fait les Français du jeu.

Le « contrat du siècle » à l’eau

La France avait signé en 2016 un contrat de 90 milliards de dollars australiens (56 milliards d’euros) pour la fourniture de 12 sous-marins à propulsion diesel à l’Australie, souvent qualifié de « contrat de siècle » en raison de son ampleur et de sa portée stratégique.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ