Affaire des sous-marins : Marine Le Pen appelle Emmanuel Macron à sortir du « silence »

Par Epoch Times avec AFP
22 septembre 2021
Mis à jour: 22 septembre 2021

La présidente du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen, candidate à la présidentielle, a appelé mardi le Président Emmanuel Macron à sortir de son « silence » et à réagir face à la crise des sous-marins qui oppose la France aux États-Unis.

En marge d’un déplacement à la Tour-du-Pin en Isère, se voyant demander si elle était surprise que le Président Macron ne se soit pas encore exprimé sur cette grave crise diplomatique entre pays alliés, elle a déclaré que « ce silence exprime une gigantesque gêne ».

« Personne ne peut imaginer que nous n’ayons pas eu connaissance de la volonté de l’Australie d’abandonner, de rompre ce contrat dans des conditions brutales », a-t-elle estimé. « C’est d’autant plus inquiétant que cette zone indo-pacifique est une zone où précisément la France est présente, donc elle aurait dû être aux yeux de nos alliés, un acte de collaboration qui soit essentiel », a-t-elle poursuivi.

« Emmanuel Macron depuis le début de son mandat va d’échec diplomatique en échec diplomatique. Il n’a rien obtenu, il a même réussi à perdre ce qu’il avait obtenu, ce que d’autres avaient obtenu », a-t-elle lancé.

Sortir « du commandement intégré de l’OTAN »

« Il faut qu’il (Macron) prenne la parole », a insisté la présidente RN, l’appelant également à « rappeler les ambassadeurs » français en Australie, aux États-Unis et en Grande Bretagne – ce qui a déjà été fait le 17 septembre dernier pour les deux premiers, à la demande de Jean-Yves Le Drian le ministre des Affaires étrangères.

« Il faut qu’on sorte du commandement intégré de l’OTAN, car je crois que la démonstration est faite que nous n’avons absolument plus rien à y faire dans ces conditions », a ajouté Marine Le Pen.

Le Président américain Joe Biden a annoncé le 15 septembre une nouvelle alliance stratégique avec l’Australie et le Royaume-Uni, qui torpille le « contrat du siècle » de 12 sous-marins français à Canberra de 56 milliards d’euros.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ