Affaire Epstein: Ghislaine Maxwell a fait un don à l’hôpital où une victime d’Epstein avait été soignée après une agression sexuelle violente

Par Bowen Xiao
21 août 2019 Mis à jour: 21 août 2019

La britannique Ghislaine Maxwell, dépeinte comme la maquerelle qui pourvoyait le réseau de prostitution de Jeffrey Epstein a fait un don de bienfaisance à l’hôpital où une victime d’Epstein avait été soignée après une agression sexuelle présumée.

Les déclarations de revenus publiées par ProPublica et examinées par The Epoch Times ont révélé que le 2 mai 2007, Ghislaine Maxwell avait fait un don de 1 000 $ au New York-Presbyterian Hospital, à l’endroit même où l’une des accusatrices d’Epstein, Virginia Giuffre, a affirmé avoir été soignée après avoir été agressée sexuellement par lui.

Mme Maxwell a fait cette donation par l’intermédiaire de sa fondation privée, la Max Foundation TR, qui a été créée en 1996. Mme Maxwell en est la fiduciaire. Les déclarations de revenus provenaient de la fondation.

Un jour avant que Mr Epstein soit retrouvé mort dans sa cellule, près de 2 000 pages de documents judiciaires ont été descellées, dévoilant de nouveaux détails sur les plaintes pour abus sexuel contre Mr Epstein et plusieurs associés, notamment des affirmations de Virginia Giuffre selon lesquelles elle aurait été forcée d’avoir des relations sexuelles avec un certain nombre d’hommes riches et puissants, dont Jeffrey Epstein.

Les documents évoquaient de nouveaux noms supposément impliqués dans le réseau de trafic sexuel d’Epstein et davantage d’informations sur le rôle joué par Mme Maxwell. L’affaire avait été réglée par un accord amiable en mai 2017 à la veille du procès, mais les détails n’ont pas été divulgués et le jugement final ainsi que les pièces justificatives avaient été scellés.

Dans ces documents descellés, un paragraphe intitulé « Registres de l’hôpital presbytérien de New York » indiquaient en détail comment Mme Giuffre avait fourni des dossiers médicaux complets dans cette affaire, y compris des dossiers médicaux datant de l’époque où l’accusé abusait sexuellement d’elle et la prostituait.

Selon les documents, Mme Giuffre a produit des dossiers à l’appui de ses allégations selon lesquelles elle aurait été victime d’abus sexuels à New York.

Les documents indiquaient qu’après un épisode d’abus sexuel particulièrement violent, Mme Maxwell et Mr Epstein aurait emmené Mme Giuffe, mineure à l’époque, à l’hôpital presbytérien de New York où elle a été admise. « Les dates figurant dans les registres de l’hôpital montrent qu’elle avait dix-sept ans » au moment de la présumée agression sexuelle, selon les documents.

Mme Giuffre a également déclaré qu’elle avait été « forcée d’avoir des relations sexuelles » avec le prince Andrew dans l’appartement de Mme Maxwell à Londres et que Mme Maxwell avait « facilité » les rencontres sexuelles en agissant comme une « pourvoyeuse » pour Mr Epstein. Une photo de 2001 montre le prince Andrew tenant par la taille Mme Giuffre, Mme Maxwell se tenant derrière eux.

Mme Maxwell a toujours nié les accusations de Mme Giuffre. Elle n’a été inculpée d’aucun crime. Selon des dossiers de justice, Jeffrey Epstein aurait exploité sexuellement et abusé de dizaines de filles mineures, chez lui à New York et à Palm Beach, en Floride, entre autres endroits.

Mr Jeffrey Greco, avocat pénal de New York et ancien procureur, avait auparavant déclaré à Epoch Times que Mme Maxwell serait la prochaine cible principale des procureurs.

« Elle va tomber », a dit Mr Greco le 14 août. « Elle va emmener tout le monde avec elle ».

Dons de bienfaisance

Les déclarations de revenus montrent que Mme Maxwell faisait généralement quelques dons à divers organismes chaque année.
L’un de ses plus gros dons, 2 500 dollars, a été versé à la « Clinton Library and Foundation » le 16 juillet 2003.

L’ancien président Bill Clinton se serait rendu sur l’île privée d’Epstein, située dans les îles Vierges américaines; selon les derniers documents descellés, Bill Clinton aurait volé à bord du jet d’Epstein, le tristement nommé « Lolita Express », au moins 26 fois, selon les carnets de vol.

Dans une déclaration faite en juillet, Bill Clinton a nié s’être rendu sur l’île et déclaré qu’il n’avait voyagé dans l’avion que quatre fois.

Le 13 août, dans une allocution, le président Donald Trump a suggéré aux journalistes : « Vous devez vous demander si Bill Clinton est allé sur l’île ? C’est la question. Si vous le découvrez, vous en saurez beaucoup ».

Mme Maxwell, par l’intermédiaire de sa fondation, a également fait don de 350 $ à une organisation baptisée « Services d’éducation et de tutorat pour filles », le 15 avril 2008. Selon son site Web, l’organisation est « la principale organisation du pays pour responsabiliser les filles et les jeunes femmes exploitées sexuellement à des fins commerciales et victimes de trafic sexuel ».

En 2008, Mr Epstein avait plaidé coupable pour une accusation de prostitution de mineur. Il a passé 13 mois en prison, mais il a été autorisé à en sortir pour se rendre à son bureau de Palm Beach pour y travailler jusqu’à 16 heures, six jours par semaine. Il a également été enregistré comme délinquant sexuel.

Le bureau du médecin légiste de la ville de New York a conclu le 16 août qu’Epstein s’était suicidé par pendaison. Les avocats d’Epstein se disent non satisfaits des résultats et se sont engagés à mener leur propre enquête sur sa mort.

RECOMMANDÉ