Affaire Victorine : ce que l’on sait du suspect reconnu pour le meurtre de la jeune fille en Isère

Par Nathalie Dieul
16 octobre 2020
Mis à jour: 16 octobre 2020

Ludovic Bertin a été placé en garde à vue mardi, puis mis en examen pour le meurtre de Victorine Dartois ce jeudi 15 octobre, après avoir avoué les faits qui se sont déroulés à Villefontaine en Isère fin septembre.

Le suspect est un jeune homme de 25 ans, nouvellement papa d’un bébé de six mois et vivant en couple. Il habitait à 800 mètres du domicile de la jeune fille de 18 ans, mais sans toutefois la connaître, indique BFMTV.

Chauffeur-livreur de profession, le jeune homme a tenté de se lancer comme auto-entrepreneur dans le domaine de l’automobile et du négoce de pièces, une aventure qui n’aura duré que quelques semaines, selon Le Dauphiné.

Ludovic Bertin était connu de la justice et de la gendarmerie pour avoir commis une dizaine de délits de droit commun, précise La Dépêche. Même s’il n’avait pas particulièrement fait parler de lui depuis qu’il habitait dans le quartier des Fougères, le jeune homme était classé par les forces de l’ordre dans la catégorie des « perturbateurs » pour ses petits délits et sa consommation de stupéfiants.

Il n’a toutefois jamais connu la prison malgré une dizaine de condamnations, bénéficiant « d’aménagements de peines ».

Le jeune père de famille a été mis en examen jeudi à Grenoble pour meurtre précédé d’une tentative de viol, après être passé aux aveux lors de sa garde à vue.

Le corps sans vie de Victorine Dartois a été retrouvé le 28 septembre dans un ruisseau à Villefontaine. La jeune fille avait disparu depuis deux jours. Le jour de sa disparition, elle avait passé un dernier appel à sa sœur à 19 h pour indiquer qu’elle était sur le chemin du retour, mais elle n’est jamais rentrée à la maison alors que le trajet devait lui prendre 20 minutes à parcourir.

Près de 6 000 personnes ont participé à une marche blanche le 4 octobre afin de rendre hommage à Victorine.

FOCUS SUR LA CHINE – La Chine critiquée pour la confession forcée d’un Taïwanais


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ