Afrique du Sud: l’électricité rationnée avec le froid (compagnie publique)

Par Epoch Times avec AFP
9 juin 2021
Mis à jour: 9 juin 2021

La compagnie publique d’électricité sud-africaine, Eskom, a annoncé d’importantes coupures d’électricité dans le pays mercredi pour rationner la consommation et faire face à une hausse de la demande liée au froid en ce début d’hiver austral.

L’Afrique du Sud est régulièrement touchée par des coupures d’électricité, l’entreprise Eskom, en difficultés financières et aux mauvaises performances, étant incapable de répondre aux besoins du pays.

Coupure d’électricité de 14H00 cet après-midi à 22H00 ce soir

Le délestage « sera mis en œuvre de 14H00 cet après-midi à 22H00 ce soir », a précisé Eskom dans un communiqué, évoquant aussi des problèmes techniques. « Cette mesure vise à rationner les réserves d’urgence restantes », ajoute la compagnie. D’autres coupures sont prévues dans les prochains jours.

Ces délestages réguliers sont aussi nécessaires à cause des mauvaises performances des centrales électriques vieillissantes et mal entretenues d’Eskom, accusé d’être le plus gros pollueur du pays.

80% de son électricité à partir du charbon

L’Afrique du Sud, premier pays industrialisé du continent et signataire de l’Accord de Paris sur le climat, produit plus de 80% de son électricité à partir du charbon et est à la traîne dans la transition énergétique.

« Il n’est pas réaliste d’attendre que nous tenions les mêmes délais que les pays développés pour la transition de nos économies et le désinvestissement dans les combustibles fossiles », a souligné mardi le président Cyril Ramaphosa, lors d’une réunion virtuelle du Comité des chefs d’Etat africains sur le changement climatique (CAHOSCC), en vue de la participation de l’Afrique à la COP26.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ