Afrique du Sud : un photographe publie des photos d’un crocodile en train de manger un requin

Par Emmanuelle Bourdy
31 mars 2021
Mis à jour: 31 mars 2021

Une scène impressionnante a été capturée par un scientifique en Afrique du Sud. Il a en effet photographié un crocodile en train de manger un jeune requin-bouledogue.

Mark Ziembicki, un chercheur scientifique et photographe originaire du nord du Queensland, en Australie, se trouvait dans l’est de l’Afrique du Sud lorsqu’une scène improbable s’est présentée à lui. La scène s’est déroulée sur la rive du KwaZulu-Natal, où se prélassaient des crocodiles qu’il prenait en photo. Sur le même site étaient également présents des requins.

En raison des « précipitations supérieures à la moyenne enregistrées à l’intérieur des terres le long de la côte est de l’Afrique du Sud cette année », de nombreux animaux se trouvaient « à l’embouchure des estuaires, les espèces d’eau douce étant entraînées en aval vers les eaux côtières salées ». Cela avait eu pour conséquence d’attirer les crocodiles, tous ces animaux représentant « une abondance de nourriture pour ces prédateurs », a expliqué le chercheur scientifique sur Instagram.

Mark Ziembicki a raconté aux médias locaux : « Nous observions à la fois les crocodiles et les requins dans le coin depuis plusieurs heures, et nous nous demandions ce qui se passerait si les deux pouvaient se rencontrer. » Et c’est justement ce qui est arrivé.

À un moment donné, à quelques dizaines de mètres de lui, l’œil du photographe a été attiré par une agitation dans l’eau. Le photographe explique aux médias locaux qu’ « un habitant de la région, qui était également là-bas, a crié qu’un crocodile mangeait un requin », ajoutant : « Nous nous sommes retournés pour voir le requin se débattre dans la gueule du crocodile. »

Il s’agissait évidemment d’un jeune requin-bouledogue et non pas d’un adulte. Le photographe a encore déclaré sur les réseaux sociaux que « même les grands prédateurs au sommet de la chaîne alimentaire sont par nature méfiants et ont tendance à ne pas risquer de se blesser ou de mourir… En outre, dans ce cas, ils ont au moins beaucoup d’autres aliments pour les occuper pour le moment ! ».

Mark Ziembicki a ajouté sur Instagram qu’il lui semble par ailleurs « qu’il s’agisse d’un site idéal de reproduction et de mise bas pour les requins-bouledogues, de nombreux jeunes requins ayant été observés le week-end dernier ».

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ