Agen : la minute de silence en hommage à Samuel Paty bafouée par des spectateurs lors d’un match de rugby

Par Séraphin Parmentier
26 octobre 2020
Mis à jour: 26 octobre 2020

Scandalisé par « les comportements abjects » d’une poignée de spectateurs du stade d’Armandie pendant la minute de silence en hommage à Samuel Paty, le club de rugby d’Agen a indiqué qu’il se réservait le droit de déposer plainte.  

Samedi dernier, une minute de silence en hommage à Samuel Paty, le professeur d’histoire et de géographie du collège du Bois d’Aulne de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) sauvagement assassiné par un islamiste russe d’origine tchétchène le vendredi 16 octobre, a été observée avant le coup d’envoi du match de Top 14 entre le SU Agen Lot-et-Garonne et l’Aviron bayonnais au stade Armandie d’Agen (Lot-et-Garonne).

Une initiative mise en place par la Ligue nationale de rugby (LNR) à l’occasion de tous les matchs de la sixième journée de Top 14 et de la septième journée de Pro D2.

Quelques spectateurs venus assister au match entre le SU Agen Lot-et-Garonne et l’Aviron bayonnais n’ont toutefois pas hésité à perturber la minute de silence rendue avant le coup d’envoi en poussant des cris.

Un comportement vigoureusement condamné par Jean-François Fonteneau, le président du club de rugby agenais, qui a fait part de sa stupéfaction et de sa colère dans les colonnes de Sud Ouest.

« Il y a eu trois débiles qui ont hurlé au début de la minute de silence depuis la tribune Lacroix. On a entendu les cris, on ne peut pas laisser passer ça, c’est intolérable, scandaleux et choquant. On a voulu afficher notre mécontentement, on se réserve le droit de porter plainte », a déclaré M. Fonteneau.

Le SU Agen Lot-et-Garonne a également réagi à travers un communiqué publié sur son site ce lundi.

« Samedi soir [le 24 octobre, NDLR] lors de la minute de silence en hommage à Samuel Paty, quelques individus n’ont pas respecté la mémoire d’un homme lâchement assassiné au nom de la liberté d’expression. Il est intolérable que de tels agissements puissent se produire dans l’enceinte du stade Armandie. C’est contraire aux valeurs de notre sport et de notre club. Le SUA LG dénonce ces comportements abjects. Le club se réserve le droit de porter plainte contre les auteurs. »

FOCUS SUR LA CHINE – Institut Confucius: l’influence de Pékin en France et dans le monde

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ