Agen – Un restaurateur vide ses frigos et prépare des paniers-repas pour les soignants : « Ça nous fait plaisir »

Par Séraphin Parmentier
20 mars 2020
Mis à jour: 21 mars 2020

À la suite de la fermeture de l’ensemble des cafés et des restaurants de l’Hexagone, un restaurateur agenais a décidé de mettre à profit les aliments entreposés dans les frigos de son établissement pour préparer des paniers-repas destinés au personnel de santé. 

À Agen, Anthony Delbos, le gérant du restaurant « L’Indé », a décidé d’utiliser le contenu de ses réfrigérateurs pour confectionner des paniers-repas destinés aux soignants qui luttent contre l’épidémie liée au virus du PCC*, connu sous le nom de nouveau coronavirus.

Depuis le lundi 16 mars, Emmanuel, le chef de L’Indé, et quelques collègues préparent ainsi des paniers-repas gratuits composés de sandwichs, de fruits et de fromages.

« On fait des sandwiches, pour les urgences, pour l’hôpital, à base de veau, des sandwiches végétariens », a confié le chef aux journalistes de BFMTV.

Une initiative particulièrement appréciée par les soignants. Tous les jours, des infirmiers, des médecins et des pompiers viennent ainsi récupérer les colis.

« On n’a pas trop le temps de faire à manger, et justement, ça permet d’apporter de l’entraide partout. C’est un geste super humain et on est super contents de pouvoir profiter de ça ! Pour une fois qu’on pense à nous, les soignants, on est très contents », confie Caroline, aide-soignante au centre hospitalier d’Agen.

« Ça nous fait plaisir de nous rendre compte qu’on est utile, ça c’est important, on est utile, on le fait en toute humilité », explique Anthony Delbos.

Grâce au contenu de ses frigos, M. Delbos devrait pouvoir fournir des repas jusqu’au 20 mars. Il réfléchit d’ores et déjà aux nouvelles initiatives qu’il pourra mettre en place une fois que toutes les denrées dont il dispose auront été utilisées.

 

* Epoch Times fait référence au nouveau coronavirus causant la maladie du COVID-19 comme étant le virus du Parti communiste chinois (PCC), parce que la dissimulation et la mauvaise gestion du PCC ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ