Un agent de police répond à l’appel concernant un cerf blessé, mais avant l’arrivée des contrôleurs animaliers – il fait l’impensable

29 juillet 2018
Mis à jour: 5 avril 2019

Le travail d’un policier est souvent imprévisible.

Bien sûr, vous pouvez vous attendre à devoir courir après un suspect de temps en temps ou arrêter quelqu’un un vendredi ou un samedi soir pour conduite en état d’ébriété, mais il y a certaines choses que vous ne pouvez pas prédire.

Un policier du canton de Washington, États-Unis, a répondu à un appel impliquant un cerf et une voiture

Vers 3 h 30, le 20 mai, l’agent Vernon du service de police du canton de Washington, États-Unis, a répondu à un appel au sujet d’un cerf qui avait été heurté par une voiture.

L’agent de police du New Jersey s’est rendu compte que la biche était gestante et, bien qu’elle ait été tuée par l’impact, ses bébés étaient encore vivants.

Au début de son quart de travail, M. Vernon n’aurait jamais pu prévoir qu’il aiderait un faon à naître

Après que le contrôle animalier a été contacté, M. Vernon a dû prendre une décision rapide. Il semble que les deux faons étaient encore vivants à l’intérieur de leur mère décédée, mais l’officier ne savait pas combien de temps ils avaient pour survivre.

Il a décidé d’effectuer une césarienne d’urgence.

M. Vernon a pu sauver l’un des faons avant l’arrivée du contrôleur des animaux

Robert Lagonera, l’agent de contrôle des animaux qui est intervenu, a partagé sur la page Facebook du service de police que, à son arrivée sur les lieux, M. Vernon avait déjà effectué la césarienne, le laissant s’occuper du faon.

« Je suis arrivé et je l’ai ramené à la maison pour le sécher et le réchauffer tout en frottant sa poitrine pour aider les poumons sous-développés à bien travailler », a écrit Robert.

Robert a transporté le faon rescapé à la maison pour s’en occuper

Et, comme si ce n’était pas assez d’excitation pour une matinée, peu de temps après l’arrivée de Robert à la maison avec le faon prématuré, il a été appelé à nouveau.

Cette fois, un cheval s’était échappé de son enclos, et devinez qui était l’agent de police du canton de Washington à être appelé… l’agent Vernon.

L’agent de contrôle des animaux et l’agent de police ont réussi à ramener le cheval dans son enclos

Après l’incident avec le cheval, Robert a tourné son attention vers le faon.

« Aucune quantité de café n’est de trop aujourd’hui. lol », écrivait-il.

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à le partager !

Un oiseau saisit un brin d’herbe et commence à tisser ce nid étonnant
sur le bout d’une feuille de palmier

RECOMMANDÉ